RMC Sport
en direct

Turquie-Italie en direct: L'Italie s'impose sans trembler

Turquie Italie

Turquie Italie - AFP

Après une première période largement dominée mais infructueuse, l'Italie a concrétisé ses occasions dans le second acte grâce à Demiral contre son camp (53e), Immobile (66e) et Insigne (79e) dans le match d'ouverture de l'Euro 2020 face à la Turquie (3-0).
90+3’
Fin du match

C'est terminé ! L'Italie lance parfaitement son Euro !

Un temps frustrée, la Nazionale réussit une deuxième période très convaincante pour entamer l'Euro 2020 par une très belle victoire! En face, la Turquie a montré très peu de choses et va devoir se ressaisir rapidement.

90+1’

Première historique pour l'Italie

Aussi étonnant que cela puisse paraître, la Nazionale n'avait jamais marquée trois buts lors d'un même match au cours d'un Euro, en 39 matchs dans la compétition.

90’
Carton jaune

La Turquie à l'agonie

Dans la foulée, le second carton jaune de la rencontre est distribué à Dervişoğlu, pour un tacle beaucoup trop engagé sur Barella.

88’
Carton jaune

Söyüncü la tête à l'evers

On joue la 88e minute et l'arbitre sort le premier avertissement du match, à destination de Söyüncü, sanctionné pour une accumulation de fautes.

84’
Changement tactique

Soirée sans accroc pour la Nazionale

Le turn over se poursuit sur le banc italien. Bernardeschi prend la place de Berardi et va pouvoir lui aussi participer à la fête.

81’

D'abord une histoire de main

Avant de marquer puis de dérouler, l'Italie a longtemps buté sur le bloc turc, réclamant même une main de Celik en première période. Une action qui n'aura finalement aucune incidence sur le scénario final.

79’
but!!!

3-0 POUR LA NAZIONALE !!

Lorenzo Insigne scelle la victoire italienne!

La connexion offensive poursuit son récital avec un caviar d'Immobile pour Insigne qui cette fois ne manque pas son enroulé et marque le but du 3-0! Dans la foulée, il sort au profit de Chiesa. Le passeur décisif regagne aussi le banc, en faveur de Belotti.

76’
Changement tactique

Les Turcs toujours sans solutions

Nouveau changement pour la Turquie, le quatrième du match. Karavan est remplacé par Dervisoglu. On se dirige toujours vers une belle victoire italienne.

73’
Changement tactique

Locatelli acclamé

Le milieu de Sassuolo est remplacé par Cristante sous la clameur du stade Olympique et pour le dernier quart d'heure de jeu. Mancini entre déjà dans une période de gestion.

69’

La réaction (timide) de la Turquie

Menés 2-0, les Turques n'ont plus d'autre choix que de tenter de se découvrir. Ils retrouvent momentanément le camp italien, sans succès. La Nazionale reprend rapidement sa marche en avant.

66’
but!!!

IMMOBILE ! ÇA FAIT 2-0 !

Le stade Olympique peut exulter, l'Italie fait le break!

À la réception d'un centre au second poteau, Spinazzola réussit un bel enchaînement pour cadrer et trouver Cakir. La parade du gardien turque n'est pas assez ferme et permet à Immobile de reprendre à bout portant et marquer en renard des surfaces!

63’
Changement tactique

Gunes tente de réagir

Le sélectionneur de la Turquie réalise un double changement du match pour tenter de renverser la vapeur. Ayhan et Kahveci entrent à la place de Tufan et Yokuslu.

60’

Le match plein de Berardi

Décisif sur le but contre son camp de Demiral, Berardi réalise une énorme prestation pour le moment, omniprésent sur le front de l'attaque italienne.

57’

Ça sent le K-O

La Turquie semble déjà à la rupture depuis le but. C'est au tour de Berardi de tenter à nouveau sa chance, sans réussite. Sans doute un mauvais choix, mais grosse pression supplémentaire dans la surface turque.

55’

L'Italie déjà proche du 2-0

Sur le coup d'envoi, Spinazzola déborde à gauche et tente sa chance mais cela passe tout proche du but turc! La Nazionale met le feu!

53’
but!!!

LE BUT ITALIEN SUR UN CSC DE DEMIRAL !!!

1-0 pour l'Italie qui confirme enfin sa domination!

Le centre puissant de Berardi juste devant le but est touché par Demiral qui n'a d'autre choix que de pousser le ballon dans son but de la poitrine!

52’

Ünder se montre déjà

La Turquie tout proche de surprendre l'Italie sur un long ballon. Le nouvel entrant s'infiltre dans la surface mais Donnarumma est vigilant.

50’

Ça se durcit

Gros choc au milieu de terrain entre Barella et Meras. Le défenseur turc se relève avec difficulté et sort provisoirement du terrain pour se faire soigner.

49’

Fin de série en vue pour l'Italie ?

La Nazionale reste sur une incroyable série de 27 matchs sans défaite avant le début de cet Euro. Les hommes de Mancini ont également remporté leurs 8 dernières rencontres.

46’
Changement tactique

Déjà deux changements

Un remplaçement de chaque côté à la reprise. Ünder remplace le Lillois Yazici, peu en vue alors qu'un autre pensionnaire de Ligue 1, Florenzi, est remplacé par Di Lorenzo pour l'Italie.

46’
Reprise

C'est reparti à Rome !

L'Italie donne le coup d'envoi du second acte au stade Olympique! Il reste 45 minutes dans ce match d'ouverture aux locaux pour concrétiser et démarrer par une victoire!

0-0 mais... 14 tirs à 0

Preuve de la mainmise de la Nazionale sur cette rencontre, elle a tenté sa chance à 14 reprises (3 cadrés) en première période. En face, la Turquie n'a pas tiré une seule fois au but! Un tel différenciel à la pause n'était pas arrivé à l'Euro depuis d'édition 2004. L'Italie totalise également 67% de possession.

Les Italiens râlent après une main non sifflée

Bonucci notamment est en colère et le fait savoir à l'arbitre en rentrant au vestiaire. Les Italiens réclamaient une main de Celik.

45’
Mi-temps

C'est la mi-temps à Rome !

Malgré une domination évidente, l'Italie ne parvient pas à faire la différence devant son public. En face, les Turcs sont inoffensifs mais tiennent bon pour le moment. Ce match d'ouverture n'est pas encore débridé.

45’
Arbitrage vidéo

Pas de penalty pour l'Italie !

Nouvelle discussion au sujet d'une potentielle main dans la surface de la Turquie mais après une vérification rapide, l'arbitre fait signe de jouer.

43’

Chiellini-Yilmaz, duel de costaud

L'attaquant du LOSC perd son duel et écroule dans la surface de réparation mais le défenseur semblait bien avoir pris les devants à la régulière. Yilmaz est pour l'instant assez en retrait, à l'image de toute la ligne offensive turque.

40’

Toujours aucun tir pour les Turcs

La Turquie a beaucoup de mal en cette fin de première période mais elle peut compter sur une solidité défensive. Lors des éliminatoires, elle avait même la meilleure défense (à égalité avec la Belgique), avec 3 petits buts encaissés en 10 matchs.

37’

La belle intervention de Cakir en images

Principal temps fort de ce match d'ouverture pour le moment, l'envolée du gardien de la Turquie devant Chiellini permet pour le moment aux siens de tenir bon malgré une souffrance dans le jeu.

34’

Donnarumma enfin sollicité

Le jeune gardien italien réalise sa première intervention de marque sur un centre menaçant, avec rebond. Donnarumma préfère repousser le ballon des deux mains. La Turquie se découvre petit à petit...

33’

Un nouveau règlement pour les mains

À plusieurs reprises déjà depuis le coup d'envoi, les Italiens ont réclamé des mains dans la surface turque. Lors de cet Euro, le règlement sur ces situations a évolué. Consultez ici la nouvelle règle sur les mains dans la surface de réparation.

31’

Insigne a de bonnes jambes

Le petit attaquant napolitain réussit un nouvel enchaînement efficace aux abords de la surface et obitent un corner. Cela ne donne rien, mais l'Italie récupère vite et peut maintenir sa pression dans le camp adverse.

28’

La Nazionale insiste

L'Italie domine désormais complètement les débats dans ce match d'ouverture. Avec 60% de possession et surtout un nombre d'opportunités nettement supérieur (7 tirs à 1), la Nazionale n'est pas du tout inquiétée. Les attaquants turcs sont pour le moment introuvables.

25’

L'increvable Chiellini

Très en vue en cette première période, Georgio Chiellini dispute actuellement son quatrième Euro avec la Nazionale. Le défenseur central de 36 ans égale Buffon et Del Piero.

22’

La parade de Cakir !

Seul en position idéale de conclure à la réception d'un corner, Geogrio Chiellini place sa tête sous la barre mais le gardien turc s'envole et repousse au dessus de son but! Quelle opportunité pour l'Italie!

20’

L'Italie réclame encore un penalty

Immobile lève les bras avec une frappe puissante contrée par un défenseur mais sans utiliser ses mains selon l'arbitre! Pas de penalty mais l'Italie pousse!

18’

Insigne rate le cadre !

Et voici la première occasion de cet Euro 2020! À l'affût sur le côté de la surface, Lorenzo Insigne tente sa chance en une touche mais son enroulé du droit n'est pas assez travaillé et fuit le cadre turc!

16’

La passion italienne lors des hymnes

À défaut d'assister à un grand spectacle pour le moment, nous avons pu une nouvelle nous délecter d'un hymne italien vécu à fond par tous les joueurs et la plupart du public de Rome.

13’

La Turquie en souffrance

La Turquie peut toujours à franchir le milieu de terrain et est à la recherche de son premier tir de la partie. La deuxième tentative italienne du match, par Berardi, est contrée.

10’

L'Italie en veut, mais...

Ce sont les hommes de Roberto Mancini qui montrent de meilleures intentions en ce début de match, sans toutefois parvenir à inquiéter Cakir. Les supporters turcs se font également entendre par leurs sifflets.

8’

Thomas Pesquet, spectateur haut perché

L'astronaute français Thomas Pesquet savoure également à sa manière le début de cet Euro 2020, dans la station spaciale internationale.

6’

L'Italie, bête noire de la Turquie

En dix affrontements face à la Nazionale, la Turquie ne s'est jamais imposée, s'inclinant à trois reprises et réussissant trois matchs nuls. Et l'entame de match vient pour l'instant confirmer la tendance.

3’

Déjà une opportunité pour Immobile

Lancé dans la profondeur côté droit, Berardi évite de justesse la sortie de but et adresse un centre à destination de l'attaquant de la Lazio, qui ne peut trouver que le petit filet extérieur. Première alerte pour la Turquie.

2’

Une ambiance déjà chaude

Les enrougements se font bruyamment ressentir en ces premières secondes de jeu. Les touches de balles de la Turquie sont également accompagnées par des sifflets. La compétition est belle et bien lancée!

1’
Coup d'envoi

C'est parti entre la Turquie et l'Italie !

Les Turcs donnent le coup d'envoi de cet Euro 2020! Excellente soirée et compétition à toutes et à toutes!

Place aux hymnes

La Turquie d'abord, puis l'Italie, dans un stade acquis à sa cause et dans son habituel entrain, entonnent leur hymne national. La tension monte à Rome, l'excitation est palpable!

L'Olimpico réussit à la Squadra Azzurra

L'Italie n'a jamais perdue dans son antre romaine en tournoi officiel. Le bilan de la Nazionale est de 6 victoires et 2 nuls, pour un seul but encaissé. Forteresse imprenable pour les Turcs?

Fin de la cérémonie, place au jeu !

C'est une belle cérémonie d'ouverture qui vient de s'échever à Rome. Les acteurs apparaissent dans le couloir et font faire leur entrée sur la pelouse dans quelques secondes!

Et maintenant, l'hymne officiel

Le groupe composé notamment de U2 et de Maritn Garrix interprête actuellement la chanson officielle de l'Euro 2020. Pendant ce temps, on prépare la pelouse pour le coup d'envoi.

Le stade tout en couleur

Les feux d'artifice colorés s'enchaînent au-dessus du stade Olympique pour venu conclure la prestation du ténor Andrea Bocelli qui vient de chanter un émouvant "Nessun dorma".

Les drapeaux descendent du toit

Tous les drapeaux des nations participantes sont déployés au-dessus de la pelouse, alors que des feux d'artifice, accrobates et animations 3D rythment cette fête d'ouverture.

L'opéra italien met l'ambiance

Une troupe de musicien a pris place sur la pelouse du stade Olympique pour accompagner l'arrivée de 24 ballons géants symbolisant tous les participants à ce championnat d'Europe.

On y est !

La cérémonie d'ouverture démarre au stade Olympique de Rome, c'est parti pour cet Euro 2020! Alessandro Nesta et Francesco Totti lancent les hostilités!

Totti et Nesta à Rome
Totti et Nesta à Rome © AFP

Un vrai défi pour l'Italie

Depuis la première édition de l'Euro en 1960, seules deux équipes sont parvenues à remporter le match d'ouverture devant leur public. Il s'agit de la Belgique en 2000 et de la France en 2016. Ce jour-là, un éclair de Dimitri Payet avait permis aux Bleus de se défaire in extremis de la Roumanie.

Les deux équipes à l'échauffement

À une demi-heure du coup d'envoi de cet Euro 2020, l'échauffement des Turcs et Italiens bat son plein. Dans la foulée de l'entrée aux vestiaires des deux formations, la cérémonie d'ouverture lancera cette grande soirée à Rome.

.

La Squadra Azzura veut réussir son entrée

Absente de la dernière Coupe du monde, la Squadra Azzura de Roberto Mancini s’avancera avec une envie débordante dans ce championnat d’Europe, où elle occupe une bonne place parmi les favoris annoncés. Et aura à cœur de commencer par une victoire avant d’affronter la Suisse et le pays de Galles, dans un groupe assez homogène.

Les supporters turcs sont déjà très chauds à Rome

La Turquie avec son roi Burak

La Turquie, qui n’était pas sortie de sa poule lors du dernier Euro, sera emmenée par un groupe de qualité, et notamment son attaquant vedette, le Lillois Burak Yılmaz. Le "Roi Burak", étincelant cette saison en Ligue 1, débute et sera accompagné dans le onze turc de ses deux coéquipiers en club, Zeki Çelik et Yusuf Yazıcı. Le milieu de l’AC Milan Hakan Çalhanoğlu est titulaire, tandis que la charnière centrale Demiral (Juventus)-Söyüncü (Leicester) pourrait donner du fil à retordre à l’attaque de la Nazionale.

L'Italie avec Florenzi, Verratti pas sur la feuille de match

La charnière transalpine est composée des vétérans Giorgio Chiellini (36 ans) et Leonardo Bonucci (34 ans), alignés devant le probable futur parisien Gianluigi Donnarumma. Le latéral du PSG Alessandro Florenzi débute dans le couloir droit, tout comme le buteur de la Lazio, Ciro Immobile. Marco Verratti est encore trop juste pour démarrer, lui qui se remet d’une lésion du ligament collatéral médial du genou droit. Il devrait être présent lors du prochain match de sa sélection, mercredi prochain contre la Suisse (21 heures).

>> Le papier compos

La compo de l'Italie

Donnarumma, Florenzi, Bonucci, Chiellini, Spinazzola, Barella, Jorginho, Locatelli, Berardi, Immobile, Insigne

La compo de la Turquie

Cakir, Celik, Demiral, Soyuncu, Meras, Yokuslu, Karaman, Tufan, Yazici, Calhanoglu, Yilmaz

En attendant en France, on prépare les écrans !

La réouverture des terrasses et des bars permet d'envisager une diffusion des matchs un peu plus conviviale

Votez pour le plus beau maillot de l'Euro

Elisez le plus beau maillot de l'Euro

Qu'attendre de la cérémonie d'ouverture ?

Avant le coup d'envoi, il y aura évidemment une cérémonie d'ouverture, malgré le contexte sanitaire. Pour l'occasion, une performance virtuelle réunissant le DJ Martin Garrix et les figures de U2 Bono et The Edge est prévue. On leur doit d'ailleurs la chanson de l'Euro.

C'est parti pour l'Euro !

C'est le jour J pour le lancement de l'Euro 2020... avec un an de retard, pour cause de pandémie de coronavirus. On démarre à Rome, avec le match du groupe A entre la Turquie et l'Italie. Coup d'envoi à 21h.

Jules Aublanc