RMC Sport

Italie-Grèce: les Italiens vont jouer en vert (et ça ne plait pas à tout le monde)

Samedi dans le cadre des qualifications au prochain Euro de football, l’Italie va troquer sa traditionnelle tunique bleu azur pour un maillot vert. Le pays s’embrase et dénonce le choix de l’équipementier Puma, validé par la Fédération.

La presse italienne ne s’en remet pas, "c’est comme voir la Joconde avec une perruque blonde". Le maillot vert, que porteront les Italiens contre la Grèce samedi (20h45), divise le peuple italien. Le marketing a ses raisons que la passion ignore. La marque Puma, équipementier de la Nazionale, a voulu "mettre en avant la jeunesse et la renaissance de l’équipe italienne". La Fédération de football italienne a validé ce choix. Et provoqué l’ire d’une partie de l’opinion publique.

"On ne brade pas l'histoire"

Les médias se sont emparés du sujet. "C’est déjà assez choquant de voir les clubs changer la forme de leurs maillots, mais alors l’équipe nationale… c’est non ! La couleur de la 'Squadra', c’est le bleu azur, laissez-nous au moins ça !", hurle la Gazzetta dello Sport. "L’Italie joue avec le maillot vert. Il est beau. Mais le bleu est plus joli. Parce que c’est notre couleur. On ne brade pas l’histoire", a fustigé Bruno Vespa, un journaliste italien.

Et puisque la presse italienne convoque l’histoire avec un grand H, autant se replonger dans les manuels. Le 5 décembre 1954, pour la première fois de leur histoire, les Azzurri débarquent sur la pelouse dans une tunique vert foncé pour disputer un match amical contre l’Argentine, au Stadio Olimpico. La rencontre contre la Grèce se déroulera dans la même enceinte samedi, 65 ans après les faits. La Squadra Azzurra va donc remonter le fil de sa propre histoire.

QM