RMC Sport

Europa Conference League: la belle affaire de Rennes au Vitesse Arnhem

Grâce à un pénalty de Guirassy et un but de Sulemana, Rennes a battu les Néerlandais du Vitesse Arnhem 2-1 ce jeudi en Europa Conference League. Les Bretons sont bien lancés dans la course à la qualification.

Renversants les Bretons. Le Stade Rennais a réalisé une très belle affaire en allant signer sa première victoire en Europa Conference League sur la pelouse du Vitesse Arnhem (2-1). Des Bretons aux deux visages. Fébriles, ils ont été menés en première période avant de prendre l’avantage après la pause grâce à des buts de Guirassy sur penalty et de la recrue estivale, Sulemana. Avant d’accueillir le PSG dimanche lors de la 9eme journée de Ligue 1, les Rouge et Noir prennent la tête de leur groupe à égalité de points avec Tottenham qui a écrasé les Slovènes du NS Mura (5-1), prochain adversaires des joueurs de Bruno Genesio.

>> Europa Conference League : revivez Vitesse Arnhem-Rennes (1-2)

La révélation Tchaouna

Quinze jours après leur match nul face aux Spurs de Tottenham (2-2), les Rennais partaient favoris face au 9eme d’Eredivise. Sauf que les Rouge et Noir subissent d'entrée la pression des Néerlandais, récompensés par une "mine" sous la barre de Wittek (30e). Pas dans le coup, Genesio change de cap à la pause avec les entrées de Martin Terrier et Kamaldeen Sulemana à la place de Gaëtan Laborde et Benjamin Bourigeaud. Un choix payant puisque le Stade Rennais est beaucoup plus tranchant. Autre bonne option, la titularisation de Loum Tchaouna. Agé de 18 ans, celui qui ne comptait que 12 minutes en Ligue 1 (face à Bordeaux), provoque le penalty transformé par Guirassy (54e) avant d’offrir le 2eme but à l’entrant Sulemana (70e).

Badé expulsé

Rennes se complique la tâche avec un carton rouge infligé à Badé, déjà averti, pour avoir accroché Openda. Une faute "stupide" selon Lionel Charbonnier, consultant RMC Sport. Malgré quelques sueurs froides et des parades de Gomis, Rennes ne craquera pas. Et peut désormais penser au PSG. "Ça s’est joué au mental, commente le buteur, Guirassy sur RMC Sport2, diffuseur exclusif de la nouvelle compétition européenne. Ce sont nos concurrents directs, il fallait faire preuve de caractère, il faut garder tout ça. Ça a été un match abouti", conclut, ravi, le Rennais.

AB