RMC Sport

Ajax-LOSC: Lille passe à la trappe mais peut avoir des regrets

Le LOSC s'est incliné 2-1 face à l'Ajax, ce jeudi en 16es de finale retour de la Ligue Europa. Une défaite synonyme d'élimination pour le club nordiste, déjà battu sur le même score à l'aller. Klaassen et Neres ont marqué les deux buts de la soirée pour les Néerlandais. Celui des Lillois a été inscrit sur penalty par Yazici.

Il y avait pourtant la place. Le LOSC a été éliminé ce jeudi soir de la Ligue Europa par l'Ajax, au stade des 16es de finale. Battu 2-1 à l'aller, au stade Pierre-Mauroy, le club lillois s'est incliné sur le même score au retour à Amsterdam. Mais contrairement au match de la semaine passée, les Lillois n'ont pas été surclassés dans le jeu et ont délivré une prestation très intéressante.

>> Abonnez-vous aux offres exclusives RMC Sport pour regarder la Ligue Europa

"Il faudra se livrer, sans aucune retenue, de manière intelligente et insouciante", avait déclaré Christophe Galtier en conférence de presse. Un message bien appliqué dès l'entame. Les Lillois ont très rapidement su créer plusieurs situations dangereuses (2e, 3e, 4e), à la faveur notamment de passes tranchantes et des pointes de vitesse de Jonathan Ikoné et de Timothy Weah. Passé ce temps fort, l'Ajax s'est remobilisé. Puis a démontré toute son expérience, lorsque Dušan Tadić a habilement profité d'une glissade de Sven Botman - conjuguée à la déconcentration des défenseurs lillois - pour déposer un coup franc sur la tête démarquée de Davy Klaassen (15e, 1-0).

Maignan a maintenu le LOSC en vie

C'est déjà une défaillance mentale qui avait coûté cher à l'aller. Conscient que cette ouverture du score ne changeait rien à la nécessité de marquer deux buts pour éviter l'élimination, le Losc n'a pas sombré. La réaction immédiate de Timothy Weah (18e), avec une belle frappe enroulée du pied droit, et l'occasion en fin de première période (45e+1) auraient pu récompenser les efforts généreux et appliqués. Mais l'Ajax aurait pu aussi profiter d'une avance de deux buts à la mi-temps, si Devyne Rensch avait mieux conclu un double une-deux léché (29e).

Habituellement redoutable sur les transitions, Lille a poussé et semblé plusieurs fois très proches de l'égalisation (50e, 54e, 60e). Il manquait toujours ce petit quelque chose: une meilleure finition pour duper le vétéran Maarten Stekelenburg ou le petit décalage pour mieux désorganiser la défense néerlandaise. Mike Maignan a en tout cas tout fait pour maintenir en vie le Losc, en étant impeccable (voire plus) sur les immenses occasions de Davy Klaassen et David Neres (67e, 71e).

Une égalisation sans doute trop tardive

Le salut est finalement venu de l'écran de l'assistance vidéo, que l'arbitre est allé consulter après une charge irrégulière de Lisandro Martinez sur l'entrant Jonathan David dans la zone de vérité. Yusuf Yazici s'est chargé de transformer le penalty, d'une frappe pleine de puissance, comme pour prévenir les adversaires que les dix dernières minutes allaient être intenses (78e, 1-1).

S'en sont alors effectivement suivi des assauts lillois, tous gâchés par des mauvais choix. Plutôt que de reculer, l'Ajax a gardé son football et a profité de la débauche d'énergie totale adverse pour les punir sur une action collective rondement menée et conclue par David Neres (89e, 2-1). Éliminé, le LOSC va pouvoir se concentrer sur la quête du titre en Ligue 1. Peut-être un mal pour un bien.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport