RMC Sport

Carrasso : « On a l’ambition de se qualifier »

Cédric Carrasso

Cédric Carrasso - -

Cédric Carrasso, le portier de Bordeaux, aborde avec appétit le déplacement de son équipe à Francfort, ce jeudi (19h) en Ligue Europa. L’occasion pour les Girondins de reprendre confiance après une entame de championnat difficile

Cédric, à quel genre de match vous attendez-vous à Francfort ?

Un match contre une équipe allemande. J’ai déjà joué contre ces équipes. Ils pratiquent un football total. Ils sont portés sur l’attaque. On aura un match ouvert. Par rapport à leur dernière victoire (3-0 à Brême en Bundesliga, ndlr), ils sont en confiance. Ce sera à nous d’essayer de contenir les premiers assauts pour arriver à débloquer le match et ouvrir notre compteur points dans cette compétition.

La Commerzbank-Arena et ses 48 000 places affichera quasiment complet pour cette rencontre...

Jouer dans des grands stades pleins, ça forge l’expérience. Ça doit être un atout car ça permet de garder énormément de concentration. Il faut s’approprier une ambiance. C’est le mieux pour réussir son match. Il faut se mettre dedans dès l’échauffement. On sait que ça va pousser. C’est toujours agréable de jouer devant 50 000 personnes.

« Ramener quelque chose »

Quelles sont vos ambitions pour ce déplacement ?

On sera satisfait si on ramène quelque chose d’ici. On a l’ambition de se qualifier. Il faut tout faire pour accéder aux 16e de finale et revivre des émotions comme la saison passée. Ça passe par un bon premier match. C’est toujours important. On sait que ça sera très difficile. Mais avec beaucoup de concentration et beaucoup d’envie, on pourra ramener quelque chose.

L'an passé, vous avez perdu des points en championnat après les matchs de Ligue Europa. Ne craignez-vous pas de revivre le même scenario ?

On a été pas mal en difficulté l’année dernière après nos matchs de Ligue Europa. C’est vrai. Mais le coach a pris des enseignements par rapport à ça. Cette année, on va essayer de se qualifier tout en prenant des points en championnat, parce qu’on a fait un départ assez moyen. On est sur tous les tableaux aujourd’hui. Il faut faire la différence entre les deux compétitions. La Coupe d’Europe, c’est autre chose. C’est une chance de la jouer. On sait à quoi s’attendre. Il faut arriver à faire cette parenthèse pour entamer au mieux ce mini-championnat.

A lire aussi :

>> Ligue 1 : ce qu’il faut retenir de la 5e journée

>> Toute l'actualité de la Ligue Europa

>> Toute l'actualité du football

Propos recueillis par Olivier Schwarz et à Bordeaux