RMC Sport

Des regrets pour Paris

Peguy Luyindula

Peguy Luyindula - -

Le Paris Saint-Germain s’est incliné (2-1) jeudi soir sur le terrain du Benfica Lisbonne, en 8e de finale aller de la Ligue Europa. Si les joueurs d’Antoine Kombouaré avaient les moyens de faire encore mieux, ils gardent de bonnes chances de se qualifier dans une semaine.

La Luz avait éteint Lyon et Marseille. Deux clubs français qui avaient souffert face au Benfica Lisbonne, en s’inclinant (4-3) au Portugal pour le premier cet automne en Ligue des champions et en disant adieu à la Ligue Europa (1-1, puis 1-2) pour le second il y a un an. Le Paris Saint-Germain a entrevu la lumière jeudi soir au Stade de la Luz, lors du match aller des 8e de finale de la Ligue Europa. Avant de finir la soirée dans l’ombre.

L’ouverture du score de Peguy Luyindula (14e) avait ainsi parfaitement lancé les Parisiens. L’attaquant parisien, aligné sur le côté droit d’un 4-1-4-1 avec Sylvain Armand en sentinelle, avait converti l’un des premiers ballons en but après une grosse erreur de la défense centrale brésilienne du Benfica (Luisao et Sidnei) et une passe décisive de Nenê. Il était sur le bord du terrain, blessé, quand les Portugais sont revenus à la hauteur du PSG par Maxi Pereira (42e).

Le retour trois jours avant l’OM

Puis le Benfica a réussi à s’imposer (2-1) grâce à une frappe de Jara à l’entrée de la surface de réparation d’Apoula Edel (81e). Un scénario qui suscitera des regrets dans le camp parisien. Car Mevlut Erding (6e, 17e), Mathieu Bodmer (26e) et Clément Chantôme (29e) ont eu l’occasion de donner au PSG un avantage qui aurait été appréciable en vue du match retour jeudi prochain au Parc des Princes.

L’attaquant turc a notamment trouvé le poteau sur une frappe croisée au cours de cette première mi-temps très animée. Mais en mettant une grosse pression dans le dernier quart d’heure, le deuxième du championnat portugais à onze points de Porto, éliminé de la Ligue des champions en phase de poules par Lyon et Schalke 04, s’est remis dans une position favorable en vue des quarts de finale.

Antoine Kombouaré, qui avait fait tourner en défense en titularisant Tripy Makonda, Sammy Traoré et Zoumana Camara, jouera-t-il le coup à fond au retour avec ses meilleurs éléments ? Ce sera trois jours avant le Clasico à Marseille, un rendez-vous important. Mais le PSG, malgré ses regrets ce jeudi soir, n’est plus très loin des quarts de finale de la Ligue Europa. Privilégier le championnat ou rêver d'un beau printemps européen ? Le dilemme risque d’animer les esprits parisiens.

LP