RMC Sport

Falcao, le Tigre qui valait 100 millions !

Falcao

Falcao - -

Le Colombien, meilleur buteur de l’histoire de la Ligue Europa avec 17 réalisations, a conduit Porto dans sa quête d’un quatrième sacre européen. Aujourd’hui, l’Europe entière n’a d’yeux que pour lui. Mise à prix : 100M€, sa clause libératoire !

Jusqu’au 28 avril dernier et à la demi-finale retour de Ligue Europa entre le FC Porto et Villarreal (5-1), Jürgen Klinsmann ne connaissait pas Falcao. 90 minutes et un quadruplé plus tard, l’erreur était réparée. Et le record de buts de l’ancien international allemand sur une saison de Coupe de l’UEFA (15, saison 1995-96) effacé des tablettes une semaine plus tard, toujours face au même adversaire (3-2). « Au départ, ce n'était pas un objectif. Mais après avoir marqué tous ces buts, je suis ravi d'avoir battu ce vieux record », savoure l’international colombien. Lui, qui a même ajouté mercredi dernier une 17e réalisation à sa saison de folie, et offert à Porto la deuxième Ligue Europa de son histoire (1-0) au détriment de Braga.

Falcao a marqué la C3 de son empreinte. Mais « le Tigre » n’a fait que transposer sur la scène européenne son incroyable talent de finisseur. Habile des deux pieds, et doté d’un redoutable timing aérien, le Colombien avait déjà inscrit 34 buts en 43 matches toutes compétitions confondues la saison passée. Pour l’exercice en cours, qui s’achèvera dimanche pour les siens par la Coupe du Portugal, il en est à 37 en 40 sorties. Soit le 4e meilleur bilan européen, derrière Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Mario Gomez.

Il veut rester à Porto

Et il ne compte pas en rester là. « La saison prochaine, nous jouerons la Ligue des champions, a-t-il affirmé à Dublin. J'ai encore deux ans de contrat. Bien sûr, j'aimerais un jour jouer dans un grand Championnat, mais pour l'instant je veux connaître les mêmes joies en Ligue des champions avec Porto. »

Conscient d’avoir dans ses rangs une sacrée pépite, le FCP avait inclus une clause libératoire de 100 millions d’euros au contrat de son joueur. Soit 18 fois l’indemnité de transfert – 5,5 millions d’euros – que le club avait versé en 2009 à River Plate. « 100 millions, c'est une grosse somme que peu de gens peuvent sortir de nos jours », estime André-Villas Boas, le guide de Falcao à Porto. Vraiment ? Seul l’été le dira.

A.D