RMC Sport

Francfort-OM: Luiz Gustavo explique son incroyable csc

Après la large défaite de l'Olympique de Marseille à Francfort (4-0), le Brésilien Luiz Gustavo s'est exprimé au micro de RMC Sport. Il a appelé ses coéquipiers à rester solidaires pour repartir de l'avant. Et plaidé coupable sur son but contre son camp.

Marseille a subi une correction à Francfort, battu 4-0 pour la 5e journée de Ligue Europa. Déjà éliminés, les Marseillais ont coulé un peu plus profondément. Luiz Gustavo, le capitaine olympien, s'est exprimé au micro de RMC Sport après la rencontre: "On a très mal démarré. On fait deux erreurs individuelles. Le deuxième but, c'est de ma faute."

"C'est mon erreur"

Le Brésilien est revenu sur son but gag, où il a trompé Yohann Pelé sur une passe en retrait: "Je contrôle le ballon et j'essaye de le lui donner, mais c'est mon erreur. J'ai le ballon, c'est mon piège." Il a également souligné la nécessité de rester souder: "Maintenant on doit essayer de s'améliorer, de progresser, de relever la tête et de garder confiance en l'équipe et le coach. On a besoin de rester ensemble. Si on reste ensemble lors du prochain match dimanche, on va gagner." 

"On n'est pas au niveau européen"

Gustavo n'a pas mâché ses mots après une 4e défaite en cinq rencontres de Ligue Europa: "Cette saison, on n'est pas au niveau européen, ça c'est la vérité. En Ligue 1, on peut gagner le match, faire mieux, aller chercher quelque chose. Mais l'Europe, ça a été vraiment difficile. Il faut se concentrer sur la Ligue 1 et les coupes qu'il nous reste."

Positionné au milieu de terrain ce soir, le Brésilien est souvent baladé entre ce poste et la défense. Mais il refuse toute excuse: "Je peux trouver des excuses, mais je ne suis pas comme ça. Que je joue au milieu ou en défense, c'est pareil. Mon poste, c'est le milieu, tout le monde le sait, mais je suis ici pour aider l'équipe. Jouer au milieu ou en défense, ce n'est pas ça qui va changer mon erreur aujourd'hui."

Marseille recevra le Stade de Reims, dimanche à 17h, pour la 15e journée de Ligue 1. 

HM avec Mohamed Bouhafsi à Francfort