RMC Sport

Garde : « Très fier de ce qu’on a montré »

Rémi Garde

Rémi Garde - -

Rémi Garde nourrit de gros regrets après l’élimination de son équipe en 16es de finale de la Ligue Europa, ce jeudi face à Tottenham. Malgré tout, l’entraîneur rhodanien veut se baser sur la double confrontation convaincante de ses joueurs pour la fin de saison.

Rémi, quel sentiment prédomine après cette élimination ?

C’est une grosse déception avec un scénario cruel, difficile, un peu comme au match aller sauf que là c’est définitif. Je pense qu’on a fait le match qu’on voulait faire avec les moyens qu’on avait aujourd’hui et qui sont un peu différents de ceux du quatrième de la Premier League. On est éliminé par une grosse équipe.

Votre équipe a montré qu’elle était largement au niveau, cela vous laisse-t-il encore plus de regrets ?

Les deux équipes étaient très proches mais l’expérience était du côté de Tottenham. C’est un groupe, en qualité et en quantité, très étoffé avec des joueurs qui ont de l’expérience. Dans mon équipe il y a un peu plus d’inexpérience. A travers un match comme celui-là, malgré la défaite, on apprend. Mais c’est quand même très dur d’apprendre dans ses conditions. 

Votre équipe a beaucoup reculé sur la fin, est-ce parce que cela devenu difficile physiquement ?

En deuxième mi-temps on a reculé un peu trop, un peu plus qu’on le voulait. On n’a pas pu tenir les ballons dans la moitié adverse. J’aurais aimé que le bloc puisse remonter un peu plus haut et qu’on leur pose des problèmes comme on avait réussi à le faire en première mi-temps. On s’est exposé à des frappes de loin en étant très bas. Il nous a manqué quelque chose, de l’expérience ou de la puissance.

Pensez-vous que l’arbitrage à jouer dans votre élimination?

On me parle beaucoup de l’arbitrage des penalties qu’on n’a pas obtenus et qu’on aurait dû obtenir. Je pense surtout que le premier coup-franc qui nous amène le premier but à Tottenham était totalement inexistant pour moi. Au niveau de l’arbitrage c’est ma plus grosse frustration avec le penalty là-bas, c’est comme ça. Il y a des scénarios difficiles mais qu’il faut accepter.

Votre vestiaire est-il abattu ?

Il y avait beaucoup de déception. Mais de l’abattement, il n’y en aura pas parce que je sais que j’ai un groupe ambitieux, un groupe jeune qui va retrouver ses vertus. Je suis quand même très fier de ce qu’on a montré sur cette double confrontation, on n’a pas joué contre n’importe qui. Cette équipe est juste derrière les cadors du championnat anglais. Si on reproduit ce qu’on a su faire contre eux avec le même état d’esprit, je pense qu’on atteindra nos objectifs en championnat à la fin de la saison. 

Propos recueilli par Edward Jay