RMC Sport

Gonalons : « La Juve, c’est magnifique !»

Europa League : Maxime Gonalons attend la Juve

Europa League : Maxime Gonalons attend la Juve - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Quelques heures après le tirage au sort des quarts de finale de la Ligue Europa, Maxime Gonalons était l’invité de Larqué Foot pour évoquer la Juventus, l’adversaire de l’Olympique Lyonnais les 3 et 10 avril prochain.

Maxime, l'OL a hérité de la Juve en quarts de finale de la Ligue Europa. Pas facile

C’est un tirage exceptionnel pour nous. Ce n’est pas donné à tout le monde d’arriver en quarts de finale. On a fait énormément d’efforts pour en arriver là. Tirer la Juve, c’est magnifique ! On n’aura rien à perdre et tout à gagner. Son parcours en championnat est extraordinaire (en tête de Serie A, la Juventus possède 14 points d’avance sur son dauphin, la Roma, ndlr). Ce sera un match fabuleux pour nous. On ira là-bas sans trop calculer, ni se poser trop de question.

Même l'ordre des matches vous est défavorable...

Oui, puisqu’on va recevoir à l’aller (le 3 avril). C’est toujours plus difficile. On aurait préféré que ce soit l’inverse mais le tirage en a décidé ainsi. On est très content de rencontrer cette très belle équipe de Turin. Quand on est footballeur, ce qu’on attend, c’est de jouer des matches comme celui-là.

Le calendrier sera épouvantable car ce quart de finale sera proche du derby contre Saint-Etienne, et de deux confrontations face au PSG, dont une en finale de la Coupe de la Ligue...

C’est vrai qu’il s’agit d’une période cruciale mais cela concerne tous les clubs. On arrive dans le sprint final. On aura un gros mois d’avril. On a une finale à disputer contre le PSG la même semaine que notre confrontation en championnat. Il y aura le derby à la fin du mois de mars (le 30). Le mois d’avril sera super important pour l’avenir du club. J’espère qu’on aura toutes nos forces même si on a des blessés importants. J’espère que le groupe sera prêt.

Quelle est la priorité entre les compétitions ?

C’est le championnat car c’est ce qui nous permet de jouer la Coupe d’Europe la saison d’après. Bien sûr, on a envie de gagner la Coupe de la Ligue contre un PSG qui domine sur le plan national et international. On n’aura pas grand-chose à perdre. Enfin il y a la Coupe d’Europe. En début de saison, on avait pour objectif d’aller le plus loin possible. On est des compétiteurs. On jouera les coups à fond. On ne va rien galvauder.

Dernière question, quelles seront vos armes pour éliminer la Juve ?

Notre état d’esprit. Même si on a eu un début de saison délicat, on fait partie des équipes qui produisent du jeu. On arrive bien à conserver le ballon. On a besoin de toutes nos forces vives pour enchaîner ces matches. Je dirais qu’on a 30-40% de chance de passer même si c’est difficile de parler de pourcentages dans le football. On sait que la Juve sera gagnante au départ, mais on va faire en sorte de renverser tout ça.

A lire aussi :

Le PSG, les yeux dans les Blues !

EN IMAGE : Casillas annonce la couleur pour Real-Borussia

Larqué Foot