RMC Sport

Ligue Europa : Chelsea solide, la surprise Krasnodar, Villarreal limite la casse

La 2e journée de la phase de poules de la Ligue Europa a vu le RB Salzbourg, Arsenal et le Bayer Leverkusen engranger une nouvelle victoire, tandis que l’AC Milan a fini par renverser le Celtic Glasgow, en 10 minutes, à domicile.

Groupe A : Leverkusen se détache

Le Bayer Leverkusen a véritablement pris les commandes du groupe A. Le club allemand l’a emporté à domicile face aux Chypriotes de l’AEK Larnaca, grâce à des buts de Kai Havertz (44e) et l’ancienne cible du PSG, Lucas Alario (49e). Dans le même temps, le FC Zürich s’est fait accrocher à la maison par le Ludogorets Razgrad (0-0).

Groupe B : Salzbourg renverse le Celtic

Sensation ce jeudi soir à la Red Bull Arena : alors qu’il menait depuis la 2e minute de la rencontre, grâce à Edouard, le Celtic Glasgow s’est effondré sur la pelouse du RB Salzbourg. Tout s’est joué autour de l’heure de jeu, avec des buts de Dabbur (56e), Minamino (61e) et une autre réalisation de Dabbur, cette fois sur penalty (73e), suite à une faute de Forrest, exclu dans la foulée. De son côté, le RB Leipzig n’a fait qu’une bouchée de Rosenborg (3-0), porté notamment par un but d’Augustin. Carton plein pour Salzbourg, qui s’empare seul de la première place du groupe B.

Groupe C : Bordeaux toujours sans réaction

Les Girondins ont tout tenté. Ils ont eu l’opportunité d’égaliser sur penalty mais Kamano a expédié sa frappe au-dessus du but danois (45e+4). Ce même Kamano a touché la barre (30e), Tchouaméni a trouvé le poteau (81e) mais rien n’y a fait : Bordeaux n’a pas pu renverser son match face au FC Copenhague (2-1). Sankharé, d’une frappe rageuse, aura momentanément ramené les Girondins dans le match (84e) avant que Skov, à la suite d’une touche, ne finisse par tromper Costil. Réduit à dix en fin de match, Copenhague est 2e du groupe, derrière le Zenith, vainqueur du Slavia Prague (1-0).

Groupe D : Anderlecht toujours fanny

Ça va mal pour le club belge, battu chez lui par le Dinamo Zagreb. Une défaite provoquée en grande partie par Vranjes. Après avoir permis à Hajrovic (19e) d’ouvrir le score sur penalty, ce dernier a vu rouge juste après la reprise de la rencontre (46e), laissant les Violets à dix. Gojak (68e) se chargera de conclure l’affaire pour les Croates, leaders du groupe, devant Fenerbahçe, tombeur du Spartak Trnava (2-0).

Groupe E : Arsenal s’amuse

Les Gunners n’ont pas fait de détails face à Karabagh (3-0). Papastathopoulos, Smith-Rowe et Guendouzi se sont chargés de faire plier le club azerbaïdjanais. Arsenal réalise donc un carton plein pour le moment, au même titre que le Sporting Portugal, lui aussi vainqueur à l’extérieur, sur la pelouse du Vorskla Poltava (2-1).

Groupe F : Milan, accélérateur d’émotions

Il aura suffi de dix minutes. Dix petites minutes pour que l’AC Milan renverse l’Olympiakos (3-1). Mené par les Grecs dès le quart d’heure de jeu par Guerrero (14e), les Milanais ont totalement inversé le cours de la rencontre grâce à un doublé de Cutrone (70e, 79e) et un but d’Higuain (76e). L’AC Milan s’empare seul de la tête du groupe. Le Betis Seville suit derrière (4 points), après sa victoire sur Dudelange (3-0), avec notamment un but de l’ancien Parisien Lo Celso.

Groupe G : Glasgow assure, Villarreal s’en sort bien

Deux points en deux matches, voici le triste bilan de Villarreal pour le moment en Ligue Europa. Le Sous-Marin jaune a bien failli coulé en terre russe, face au Spartak Moscou (3-3), après avoir mené à deux reprises, avec notamment un but de Toko Ekambi. C’est au terme d’un long temps additionnel (90e+6 !) que Cazorla, sur penalty, ramènera les Espagnols à bon port. Les Rangers, au profit de leur succès contre le Rapid de Vienne (3-1), sont seuls en tête du groupe G.

Groupe H : Francfort, forte tête

Après sa défaite à domicile devant Francfort, l’OM avait à cœur de se rattraper en dominant l’Apollon Limassol. Mais les Phocéens, qui menaient 2-0, se sont fait rejoindre en fin de match, trahis par leur porosité défensive (2-2). Tout va bien en revanche pour le club allemand : l’Eintracht, grâce à un doublé de Da Costa, a fait plier la Lazio (4-1), réduit à dix puis à neuf après les exclusions de Basta (45e) et de Correa (59e). Le voilà premier du groupe.

Groupe I : Un groupe totalement ouvert !

A l’issue de ces deux premières journées, pas de jaloux puisque les quatre équipes constituant ce groupe l’ont emporté. Tout ce petit monde a trois points, après les victoires de Malmö sur Besiktas (2-0) et du Sarpsborg 08 sur Genk (3-1).

Groupe J : Krasnodar, la surprise

Le FC Séville s’est incliné face au FC Krasnodar (2-1). Le club andalou avait ouvert le score sur un csc de l’ancien Marseillais Kaboré (43e), avant que Pereyra (72e) puis Okriashvili (88e) ne répliquent en fin de match. Grâce à ce résultat, la formation russe est en tête du groupe, devant Séville. Vainqueur des Turcs d’Akhisarspor, réduits à dix, le Standard de Liège est troisième (2-1).

Groupe K : Rennes tombe dans le piège

Dans un match sans rythme, le Stade Rennais s’est incliné sur la pelouse d’Astana. Zainutdinov (64e) puis Tomasov (90e+1) ont douché les hommes de Sabri Lamouchi, qui avaient touché le poteau par Bensebaini. Une tête sur corner et un contre express auront eu raison des Bretons. Derrière, le Dynamo Kiev s’est fait accrocher par le FK Jablonec (2-2), après avoir mené 2-0 après le premier quart d’heure de jeu.

Groupe L : Tranquille comme Chelsea

Un petit succès face à Vidi (anciennement Vidéoton, un très mauvais souvenir pour les Girondins de Bordeaux), 1-0 et voilà Chelsea en tête de son groupe et avec le plein de points (six sur six). Pendant ce temps-là, le PAOK Salonique s’est offert un récital aux dépens d’un habitué de la Ligue des champions, le BATE Borisov (4-1), en terre ukrainienne.

A.D