RMC Sport

Ligue Europa : la Juve finit par faire craquer l’OL

Leonardo Bonucci

Leonardo Bonucci - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Un but de Leonardo Bonucci à la 85e minute a fait craquer une vaillante équipe lyonnaise ce jeudi, en quart de finale aller de la Ligue Europa (0-1). L’OL est condamné à l’exploit dans une semaine au Juventus Stadium.

Gerland plein, un cador européen en visite et un enjeu majeur. Ce jeudi soir, à Lyon, soufflait un petit air de Ligue des champions. Ne manquait que la musique… et le niveau de jeu. Car pour un quart de finale de coupe d’Europe, même si ce n’était « que » la Ligue Europa, les débats ont été bien tristes. Les deux équipes ont surtout cherché à préserver leurs chances en vue du match retour, dans une semaine. Sauf que la Juventus Turin a ajouté un brin de réalisme à sa copie. Suffisant pour créer une différence qui pèse lourd en vue du match retour. 

Pourtant, face au leader de Serie A, l’OL a fait mieux que résister. Surtout avec les moyens mis à disposition de Rémi Garde en ce moment. Car si l’entraîneur lyonnais a pu récupérer Samuel Umtiti en défense centrale, il lui manquait encore Clément Grenier, Yoann Gourcuff, Milan Bisevac, Miguel Lopes, Gueïda Fofana et Mouhamadou Dabo. Pour le 52e match de Lyon cette saison, Bafétimbi Gomis n’a quant à lui pas débuté le match. Des absences compensées par une combativité sans faille et une envie à la hauteur de l’évènement. Mais cela n’a pas suffi.

Briand rate le coche

Avec un brin d’efficacité en plus, comme sur cette reprise au-dessus de Jimmy Briand (28e), l’OL aurait pourtant pu créer l’exploit. Mais au vu de la fin de match complétement dominée par l’équipe de Paul Pogba et concrétisée par un but de Leonardo Bonucci à la suite d’un cafouillage dans la surface (0-1, 85e), Lyon ne nourrira finalement pas beaucoup de regrets. Dans une semaine, au Juventus Stadium, seule une victoire enverrait l’OL vers sa deuxième demi-finale de Coupe d’Europe, après celle de Ligue des champions face au Bayern Munich en 2009-2010. 

Cinquième de L1 et finaliste de la Coupe de la Ligue face au PSG (19 avril), Lyon a donc encore un mince espoir de vivre une fin de saison à triple enjeu, même s’il sera certainement difficile de tout mener de front. Mais qui sait si, avec quelques cadres de retour et le parfum des grands rendez-vous que le club de Jean-Michel Aulas aime tant, Lyon n’est pas capable de signer l’un des plus grands exploits de son histoire à Turin ? Lyon a une semaine pour en rêver.

A lire aussi :

>> Revivez Lyon-Juventus

>> Riolo : « La Juve écarte l’OL de l’Europa League… »

>> En vidéo - Ligue Europa : les buts de la soirée

Alexandre Alain