RMC Sport

Ligue Europa: la stat très douloureuse de l’OM en Europe

Eliminé de la Ligue Europa après sa défaite sur le terrain de Galatasaray (4-2), l’OM a confirmé ses très grandes difficultés à briller sur la scène européenne avec une seule victoire lors des 19 dernières rencontres.

L’aventure de l’OM en Ligue Europa a pris fin brutalement jeudi soir avec une défaite sur le terrain de Galatasaray (4-2). Les hommes de Jorge Sampaoli ne peuvent plus terminer à l’une des deux premières places du groupe après un parcours frustrant. Ils ont en effet débuté par quatre matchs nuls en manquant à plusieurs reprises l’occasion de s’imposer. Résultat: les Marseillais ne comptent toujours aucune victoire dans la compétition en cinq rencontres (quatre nuls, une défaite).

Cela confirme les grandes difficultés marseillaises sur la scène continentale. L’OM n’a ainsi remporté qu’un seul de ses 19 derniers matchs de Coupe d’Europe. C’était la saison dernière face à l’Olympiacos Le Pirée (2-1). Avant cela, le club avait signé la pire série de défaites de la compétition reine des clubs (13). Celle-ci avait débuté en 2012 (défaite contre l’Inter Milan pour commencer) et s’était prolongée en 2013 (zéro pointé cette saison-là) et 2020.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue Europa

Les joueurs marseillais ont une dernière carte à abattre en Ligue Europa: celle pour décrocher la troisième place de leur groupe pour être reversé en barrage de la Conference League. Ils comptent actuellement quatre points, soit deux de plus que le Lokomotiv Moscou qu’ils recevront lors de la dernière journée, le 9 décembre prochain.

"On a donné deux buts sans raison, sur des erreurs non provoquées et ça a tout compliqué, a regretté Sampaoli à l’issue de la rencontre. A ce niveau, l'adversaire ne pardonne pas ce genre d'erreur. C'est une déception. On espérait se qualifier et finir premiers. Mais la qualification a été perdue avant, dans d'autres matches où on n'a pas su concrétiser notre supériorité. On est arrivés ici avec l'obligation de gagner et on s'est très vite retrouvés menés 2-0. Ce soir on n'a pas été assez lucides pour contrer la pression du rival. On a un groupe jeune, qui doit continuer à se construire et à grandir. Mais plus vite, sinon le projet ne va pas réussir. Peu importe la Coupe d'Europe. On a fait des efforts la saison dernière pour se qualifier, donc chaque match international qu'on a, on le jouera. On doit lutter pour ce qui vient. C'est un tournoi nouveau avec des adversaires de valeur. Mais on doit essayer d'améliorer des choses. Ça n'est pas possible d'offrir des cadeaux à chaque match. La pression du stade est très forte, on savait que ça allait se passer comme ça. Mais on est l'OM et on doit assumer."

NC