RMC Sport

Ligue Europa : Monaco coule et disparaît

-

- - AFP

L’AS Monaco ne disputera pas les 16es de finale de la Ligue Europa. Les joueurs de Leonardo Jardim ont été corrigés ce jeudi sur la pelouse de Tottenham, emmené par un grand Erik Lamela (4-1). Ils quittent la scène européenne la tête basse.

TOPS

Le festival de Lamela

Il est bourré de talent. Tout le monde le sait. Mais il l’exploite si rarement. Malheureusement, c’est tombé sur l’AS Monaco. C’est peu dire qu’Erik Lamela a fait la misère aux joueurs du Rocher. L’attaquant argentin s’est offert un triplé retentissant. Un tir croisé du gauche (2e), une frappe aux 20m mal négociée par Danijel Subasic (15e) et un coup de fusil du droit (37e). De quoi doucher les espoirs monégasques. Sorti sous les ovations de White Hart Lane à l’heure de jeu, l’artiste de Tottenham (23 ans) a dû se dire que c’était sympa de briller. Pour une fois.

L’activité de Njie

Il a représenté un danger constant pour la défense de Monaco. Positionné en soutien d’Heung-min Son, Clinton Njie a livré un match très convaincant. L’ancien attaquant de l’Olympique Lyonnais a fait le pressing très haut et récupéré de nombreux ballons. Sa vitesse fait toujours autant de dégâts. Impliqué sur deux des trois buts des Spurs, l’international camerounais de 22 ans a souvent fait les bons choix. Il aurait même pu marquer si Subasic n’avait repoussé sa tentative à la 72e.

FLOPS

L’élimination de Monaco

Monaco avait besoin d’une victoire à Tottenham, combinée à mauvais résultat d’Anderlecht face à Qarabag, pour voir les 16es de finale. Résultat : Monaco a pris une valise (4-1) et Anderlecht s’est imposé (2-1). Autant dire que la soirée a viré au cauchemar pour les joueurs de Jardim. Dans un groupe J pourtant à leur portée, ils achèvent leur campagne à une triste 3e place. Avec une seule victoire au compteur, pour trois nuls et deux défaites. La parenthèse européenne est terminée.

Le milieu de terrain de l'ASM

C’est le gros point faible de l’ASM sur cette rencontre. Son milieu de terrain inexpérimenté a pris l’eau sur la pelouse londonienne. Tiémoué Bakayoko (21 ans) et Mario Pasalic (20 ans) ont eu toutes les peines du monde à exister dans l’entrejeu. La paire de récupérateurs a manqué de solidité et de justesse technique. Au final, beaucoup trop de ballons perdus. Et vu que Lamela était en feu, ça s’est payé cash. Devant eux, Joao Moutinho n’a pas eu son rendement habituel. Le Portugais est même sorti à la mi-temps après avoir été touché au genou.

La triste soirée de Traoré

Il a traversé ce match comme un fantôme. Plombé par l’entame catastrophique de son équipe, Lacina Traoré n’a rien réussi de bon. Face à des Spurs en grande forme, l’attaquant ivoirien a souffert de la comparaison. Sa technique est toujours aussi approximative. Sur les corners défensifs, son double-mètre est souvent utile, mais ce n’est pas ce qu’on demande à un attaquant. Remplacé à la 56e par le jeune Kylian M’Bappé, qui fêtera ses 17 ans dans dix jours. Aux côtés de Traoré, Stephan El Shaarawy n’a pas été beaucoup plus brillant. Mais il a eu le mérite de marquer le seul but de l’ASM d’une belle frappe enroulée (61e).

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur