RMC Sport

Ligue Europa : petit avantage pour Saint-Etienne

-

- - AFP

Au terme d’un match enlevé, Saint-Etienne a battu Bâle (3-2) ce jeudi en 16e de finale aller de la Ligue Europa. Un nul en Suisse, dans une semaine, suffira aux Verts pour se qualifier pour les 8es.

LES TOPS

Sall encore buteur Bayal Sall

est peut-être passé à côté d’une immense carrière. S’il est un bon défenseur de L1, le Sénégalais aurait peut-être pu devenir un buteur de renom. Il le prouve en tout cas sur ces derniers matchs, puisqu’il a marqué trois buts lors des quatre derniers qu’il a joués. Et comme toujours, c’est de la tête que le capitaine des Verts a trouvé la faille et ouvert le score face à Bâle (9e).

Les coups de pied arrêtés stéphanois

Pas franchement séduisants dans le jeu, les Stéphanois ont exploité au mieux leurs occasions sur coups de pied arrêtés. C’est sur un coup-franc d’Oussama Tannane, puis un corner de Renaud Cohade, que Bayal Sall (9e) et Kévin Monnet-Paquet (39e) ont marqué les deux premiers buts des Verts. Une arme fatale.

Bahebeck « supersub »

Jean-Christophe Bahebeck n’avait pas de temps à perdre ce jeudi. Entré en jeu à la 72e minute à la place de Nolan Roux, l’attaquant de 22 ans a marqué cinq minutes plus tard. Sur un long ballon dégagé par Bayal Sall, l’ancien Parisien a pris le dessus sur la défense suisse et a conclu son action solitaire d’une belle frappée croisée du droit (79e). Son premier but en Coupe d’Europe depuis… août 2011.

LES FLOPS

Saint-Etienne se met en danger

Les Stéphanois devront batailler dans une semaine à Bâle. Pourtant, les hommes de Christophe Galtier auraient pu s’offrir un voyage en Suisse plus tranquille. Mais comme trop souvent, ils n’ont pas réussi à conserver leur avantage. Un scenario à l’image de plusieurs de leurs récents matchs de Coupe d’Europe et de leur dernière rencontre de L1 contre Monaco (1-1). Après un début de partie idéal, ils ont encaissé deux buts de Walter Samuel (44e) et Marc Janko (56e sp). Deux réalisations qui pourraient coûter très cher dans l’optique de la qualification.

Roux transparent

Alexander Söderlund non qualifié pour la Coupe d’Europe, Nolan Roux était titulaire à la pointe de l’attaque stéphanoise ce jeudi. Mais l’ancien Lillois n’a pas marqué de points. Transparent, il a rendu une copie très, très pâle. La preuve en chiffres, puisqu’en 72 minutes passées sur le terrain, il n’a pas frappé une seule fois au but, a tenté six passes, commis trois fautes et été signalé deux fois hors-jeu.