RMC Sport

Maccabi Haïfa-Strasbourg: les Alsaciens qualifiés mais ils ont failli tout gâcher

Strasbourg s'est incliné ce jeudi sur le terrain du Maccabi Haïfa (1-2) en match retour du deuxième tour préliminaire de la Ligue Europa mais s'est tout de même qualifié grâce à sa victoire au match aller (3-1). Les joueurs de Thierry Laurey se sont faits peur à cause d'une fin de première période catastrophique.

La qualification de Strasbourg pour le troisième tour préliminaire de la Ligue Europa n'aurait certainement pas dû être si laborieuse. Le match aller avait été parfaitement maîtrisé à la Meinau (3-1), le Maccabi ne semblait pas en mesure de remonter un tel handicap et Thierry Laurey récupérait son capitaine Stefan Mitrovic, de retour de suspension. Mais ce match retour n'a pas du tout été une simple validation du match aller, même s'il aboutit sur le plus important, la qualification.

Ajorque avait parfaitement lancé Strasbourg

La peur a d'autant plus pris les Strasbourgeois au cou en fin de deuxième période qu'ils étaient parfaitement entrés dans leur sujet en ouvrant le score grâce à Ludovic Ajorque (1-0, 17e). Buteur et passeur au match aller, l'attaquant s'imposait avec autorité dans la surface de la tête sur l'offrande d'Adrien Thomasson après un beau mouvement sur le flanc droit. Malheureusement pour la santé des fans alsaciens, tout a basculé à la 25e. 

>> La Ligue Europa est à suivre sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner

Simakan et Mitrovic fautifs sur des alignements

Sur une ouverture dans le dos de la défense, Mohamed Simakan s'est mal aligné et a permis à Yarden Shua d'égaliser (1-1, 25e). La panique s'est alors emparée des rangs français. Une remise trop molle de Stefan Mitrovic a failli être une offrande pour Rukavytsya tout juste devancé par Matz Sels. Comme son jeune équipier juste avant, Mitrovic s'est ensuite mal aligné sur une ouverture dans le dos et Nikita Rukavytsya a marqué (2-1, 40e). 

Direction l'Est au 3e tour préliminaire

Un seul but aurait alors suffit au Maccabi pour arracher une prolongation. Il n'est jamais arrivé. Les Strasbourgeois ont repris le contrôle du ballon au milieu sous l'impulsion d'un Dimitri Liénard trop absent dans le premier acte. Il y a tout de même eu un dernier haut le coeur à la 87e sur une frappe croisée venue frôler le montant de Bingourou Kamara. Strasbourg affrontera bel et bien le vainqueur de Trnava (Slovaquie)-Lokomotiv Plmovdiv (Bulgarie) au 3e tour préliminaire. 

JR