RMC Sport

Montpellier espère être d’attaque

-

- - -

Le club héraultais a dû repenser son secteur offensif après les départs de Montaño et Costa à l’intersaison. Ce jeudi, les hommes de René Girard défient les Hongrois de Györ en tour préliminaire de la Ligue Europa. Avec l’espoir de voir briller leurs nouvelles recrues.

Après une saison éblouissante, Montpellier doit maintenant confirmer. Cinquième de L1 l’an passé, l’ex-promu va devoir composer avec un nouveau statut. Et quelques changements au sein de son effectif, notamment en attaque.

Auteur de 11 buts en championnat l’an passé, Victor Hugo Montaño s’est engagé avec le Stade Rennais. « Son départ m'a beaucoup gêné, glisse le président Louis Nicollin. Je ne pouvais décemment pas l'empêcher d'aller gagner beaucoup plus de sous à Rennes qu'à Montpellier. Mais je suis vraiment très peiné qu'il soit parti.»
L’exil du buteur colombien s’ajoute à celui du milieu franco-argentin Tino Costa, parti à Valence, en Espagne. Le natif de Buenos Aires était l’une des armes fatales du club héraultais. Son habileté sur coups de pieds arrêtés va certainement manquer.

Pour faire face à ces départs, le MHSC a recruté Olivier Giroud. Elu meilleur joueur et meilleur buteur de Ligue 2 la saison dernière (21 buts), l’ancien Tourangeau va découvrir l’élite. « Giroud, c'est un jeune garçon de 23 ans pétri de qualités, résume Nicollin. Maintenant la L1 ce n'est pas la L2. A lui de faire son trou. Il faut qu’il se dépucelle. Mais je le vois aller très loin. »

Jourdren : « Il va falloir un peu de temps pour trouver les automatismes »

Pour épauler le solide Savoyard, les dirigeants montpelliérains ont choisi de miser sur Hasan Kabze. L’international turc (7 sélections, 2 buts) a été préféré à Danijel Ljuboja. C’est dire si René Girard, le coach du MHSC, lui fait confiance. « Kabze c'est une inconnue mais le coach l'a bien regardé, assure Nicollin. Ils l'ont étudié en vidéo pendant une semaine et il paraît que ça leur va. En plus il était libre. » Champion de Turquie en 2006 avec le Galatasaray d’Eric Gerets, le buteur de 28 ans devra se mettre rapidement dans le bain. Car les choses sérieuses débutent ce jeudi avec un déplacement chez les Hongrois de Györ, en tour préliminaire de la Ligue Europa.

Jusqu’à présent, les matches amicaux n’ont pas vraiment rassuré. En quatre rencontres, les hommes de René Girard n’ont inscrit que quatre buts, tous lors du premier match contre les amateurs de Mende (DHR) (4-0). Depuis, c’est la disette. « Offensivement, on a un peu plus de mal, mais c’est un secteur où il y a eu beaucoup de changements durant l’intersaison, plaide le portier Geoffrey Jourdren. Chaque joueur est différent. On ne va pas demander à Giroud de faire du Montaño. Il va falloir un peu de temps pour trouver les automatismes. Mais je suis sûr que c’est un grand joueur et qu’avec lui nous serons performants. » A lui de le prouver. Le plus tôt sera le mieux.

Alexandre Jaquin