RMC Sport

OL-Besiktas: 15 000 supporters turcs attendus, banderoles et drapeaux politiques interdits

Le Parc OL

Le Parc OL - AFP

A trois jours d’un référendum constitutionnel en Turquie, tout signe d’expression politique sera interdit au Parc OL de Décines jeudi 13 avril pour le quart de finale aller de la Ligue Europa entre Lyon et le Besiktas Istanbul (21h05).

Bien qu’évoluant à l’extérieur, les joueurs de Besiktas ne devraient pas vraiment se sentir dépaysés à Décines ce jeudi au moment d’affronter l’OL en quarts de finale de la Ligue Europa. En effet, près de 15 000 supporters turcs sont attendus au Parc OL selon la préfecture du Rhône.

De quoi inciter le préfet Henri-Michel Comet à éviter les risques de dérapages liés à d’éventuels enjeux politiques, alors qu’un référendum constitutionnel qui doit permettre de renforcer les pouvoirs du chef d’Etat Recep Tayyip Erdogan aura lieu dimanche 16 avril en Turquie.

A lire aussi >> Besiktas-Lyon: l’OL conseille à ses supporters de ne pas aller en Turquie

« Un stade n’est pas un lieu d’expression politique »

Ainsi, « l'accès au stade sera interdit à tout individu exhibant ou étant porteur des maillots, écharpes, drapeaux, étendards ou banderoles autres que ceux qui porteront les couleurs de la France, de la Turquie ou d'un des deux clubs, indique la préfecture dans un document publié ce vendredi. Un stade n'est pas un lieu d'expression politique mais exclusivement de soutien à des équipes sportives. »

A lire aussi >> Ligue Europa: l’OL s’explique sur la vente des places contre Besiktas

A lire aussi >> Des supporters de Besiktas déjà prêts à enflammer le Parc OL

D.W