RMC Sport

OM: Michel égratigne encore Batshuayi

Comme depuis plusieurs semaines, Michel a encore critiqué le manque d’efficacité de Michy Batshuayi, ce mercredi en conférence de presse. L’entraîneur de l’OM attend plus de son avant-centre, qu’il pourrait associer à Steven Fletcher ce jeudi face à Bilbao, en 16e de finale aller de la Ligue Europa (21h05).

Quand Michel a une idée en tête, difficile de la lui enlever. La preuve avec Michy Batshuayi. Depuis plusieurs semaines, l’entraîneur de l’OM multiplie les piques à l’encontre de son jeune attaquant (22 ans). Avant le dernier match de L1 dimanche contre Nice (1-1), le coach olympien avait déjà prévenu que « Michy allait devoir travailler plus, d'autant qu'il a désormais de la concurrence avec Fletcher ». Et après cette rencontre, Michel avait encore fustigé le manque d’efficacité de son équipe et principalement de son avant-centre. « Il n'est pas possible d’avoir besoin de sept occasions pour marquer et au final marquer un but sur corner », avait pesté l’Espagnol.

A la veille de la réception de l’Athletic Bilbao, en 16e de finale aller de la Ligue Europa, Michel en a remis une couche. Interrogé sur la façon dont il pouvait remettre Batshuayi en confiance, le coach de l’OM a répondu d’un ton agacé : « Que puis-je faire de plus ? Il joue tout le temps. Comment vous voulez qu'il soit plus en confiance ? Sur ses 14 derniers matches, il n'a marqué que deux buts, c'est peu. »

Un manque de maturité et de sérieux

Si l’entraîneur de l’OM établit un constat très juste, il ne prend en revanche aucun gant lorsqu’il évoque le cas Batshuayi, qui a pourtant marqué 12 buts en L1 et 3 en Ligue Europa depuis le début de saison. Une attitude qui est assez peu appréciée par les supporters marseillais, qui pour la plupart apprécient beaucoup le Belge et lui trouvent des circonstances atténuantes, comme le fait d’avoir dû jouer quasiment tous les matchs et donc de n’avoir pas pu souffler.

Michel juge en réalité son joueur trop immature et estime qu'il a parfois manqué de sérieux dans sa préparation et ses entraînements. En toile de fond, il y a aussi chez l’Espagnol la frustration de n'avoir eu à sa disposition qu'un seul attaquant de pointe depuis le début de la saison, contrairement à ce qu’il avait réclamé à ses dirigeants.

Associé à Fletcher contre Bilbao ?

Michel est persuadé que s'il avait pu mettre Batshuayi en concurrence plus tôt, cela aurait été bénéfique à l'OM et lui aurait permis de faire souffler le Belge, mais surtout de lui faire comprendre qu'il n'est pas intouchable. L’arrivée au mercato d’hiver de Steven Fletcher pourrait donc remettre en cause le statut de Batshuayi. Ou au moins le fait d’évoluer seul à la pointe de l’attaque. « Je pense qu’ils peuvent être associés, a prévenu Michel ce mercredi. Surtout que l’on dit toujours que je suis un entraineur plutôt défensif, je vais peut-être faire une folie demain soir (jeudi). » Pour le plus grand bonheur de Batshuayi ?

AA avec F.Ge