RMC Sport

Rennes-Lazio: "Il n'y a pas beaucoup de choses avec nous", la frustration de Grenier

Clément Grenier

Clément Grenier - ICON

Après avoir mené au score, le Stade Rennais s'est incliné à Rome face à la Lazio jeudi en Ligue Europa (2-1). Un scénario qui frustre Clément Grenier. Le milieu de terrain regrette ce revers concédé malgré une prestation intéressante des Bretons et admet que les circonstances sont rarement favorables pour son équipe ces derniers temps.

Neutralisé par le Celtic lors de la première journée de la Ligue Europa, Rennes a perdu lors de son deuxième match, disputé à l'extérieur ce jeudi contre la Lazio Rome (2-1). Les hommes de Julien Stéphan ont frappé les premiers grâce à Jérémy Morel, mais les Laziale Serguey Milinkovic-Savic et Ciro Immobile ont renversé la tendance.

>>> Cliquez ici pour vous abonner à RMC Sport et profiter en exclusivité de la Ligue Europa

"Beaucoup de positif... sauf les points"

Clément Grenier ne le cache pas: lui et ses coéquipiers repartent "frustrés" du Stadio Olimpico de la capitale italienne. "On fait une très grosse première période. On fait une très bonne deuxième période même si on subit un peu au retour des vestiaires, mais c'était logique. Il y a de la frustration parce que je crois qu'ils n'ont pas grand-chose dans le match. C'est ce que je pense, à chaud en tout cas", confie-t-il à RMC Sport.

L'ancien Lyonnais poursuit: "Dans l'état d'esprit, on a été super bons. On a fait de très bonnes choses avec le ballon. On les a malmenés et malheureusement, on repart avec zéro point. C'est frustrant. Il y a beaucoup de positif ce soir... sauf les points."

Rendez-vous contre Cluj

Clément Grenier maintient que le Stade Rennais est sur la bonne voie et regrette des circonstances pas vraiment favorables ces dernières semaines. Notamment ce jeudi, avec un voire deux penalties oubliés pour son équipe. "On doit continuer à travailler. On n'est pas récompensés en ce moment, admet-il. Il n'y a pas beaucoup de choses avec nous. Il faut malgré tout qu'on soit fiers de ce qu'on a fait. On a su rivaliser. C'est vraiment dommage de ne pas revenir avec au moins un point ce soir."

L'international français de 28 ans appelle à la remobilisation pour le prochain rendez-vous européen. Ce sera au Roazhon Park, le 24 octobre, face au champion de Roumanie. "La confrontation face à Cluj à domicile sera très intéressante. Il faudra prendre des points", annonce-t-il.

N.B