RMC Sport

Saint-Etienne veut se racheter

Josuha Guilavogui

Josuha Guilavogui - -

Battu il y a une semaine à Esbjerg (4-3), Saint-Etienne doit s’imposer ce jeudi à Geoffroy-Guichard (19h), en barrage retour de la Ligue Europa. Une non-qualification pour la phase de poules viendrait gâcher le bon début de saison des Verts.

Ce devait être une formalité, cela ressemble de plus en plus à un piège. Pour Saint-Etienne, la double confrontation face aux Danois d’Esbjerg est plus compliquée que prévue. Et les Stéphanois ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes. Car marquer trois buts à l’extérieur en Coupe d’Europe est quasiment synonyme de qualification. Mais problème, les Verts, qui ont mené trois fois au score lors du barrage aller, ont réussi l’ « exploit » de s’incliner (4-3). Un match complétement fou où les hommes de Christophe Galtier ont affiché des lacunes qu’on ne leur connaissait pas.

Après « s’être vus trop beaux » au Danemark, comme l’avait souligné Christophe Galtier, les Stéphanois ont de nouveau inquiété samedi en Ligue 1. Battus à Lille (1-0) pour la 3e journée, ils ont enchaîné une 2e défaite consécutive et laissé derrière eux leur bel été (quatre victoires en quatre matchs, aucun but encaissé). De quoi insinuer une pointe de doute dans les têtes. « Au match aller il y avait beaucoup d’expérience chez nous. Je trouve qu’on a failli dans la concentration et la détermination, lance Galtier. J’espère qu’il n’y aura pas de lourdes conséquences. L’adversaire aurait même pu nous sonner à la 84e minute.»

Galtier : « Etre entreprenants »

Dans un Geoffroy-Guichard qui trépigne d’impatience à l’idée de retrouver la phase de groupes d’une Coupe Europe, plus fréquentée depuis 2008-2009, la mission sera simple pour Saint-Etienne. Gagner, même par un petit but d’écart. Contre des Danois très forts sur coups de pied arrêtés mais limités dans le jeu, Brandao et ses coéquipiers devront montrer qu’ils ont bien retenus la leçon de la semaine dernière. « On doit jouer et n’avoir aucun regret. Je reste persuadé que si nous jouons et que si on est entreprenants, on aura de fortes chances de se qualifier, avoue Galtier. Le meilleur scénario serait de pouvoir creuser un écart car on n’est jamais à l’abri d’un retour. »

Côté danois, après le succès de l’aller, la tendance est plutôt à l’optimisme. Même si l’on est conscient que les chances de voir l’ASSE se louper une nouvelle fois sont minces. « Nous avons des chances raisonnables dans ce match retour, indique Niels Frederiksen, l’entraîneur d’Esbjerg. Nous pensons toujours que Saint-Etienne a de meilleures chances par rapport à son CV, mais il y a le résultat de l’aller qui nous donne de l’espoir. Jeudi dernier il y a eu la manière et on se dit que quelque chose est possible. Nous sommes optimistes. » Saint-Etienne, qui ne s’est plus qualifié après une défaite au match aller en Coupe d’Europe depuis novembre 1979 (victoire 6-0 contre le PSV Eindhoven, en 16es de finale retour de la C3, après une défaite 2-0 à l’aller), aimerait l’être tout autant.

A lire aussi :

>> Fanni : « L’OM peut être champion de France »

>> Deschamps : « Ribéry mérite le Ballon d’Or »

>> Toute l'actu du football

Le titre de l'encadré ici

|||

Nice condamné à l’exploit

Comme Saint-Etienne, Nice n’a pas le droit à l’erreur ce jeudi en barrage retour de la Ligue Europa (20h). Surpris par une séduisante équipe de l’Apollon Limassol la semaine dernière (2-0), Nice est condamné à un petit exploit pour son avant-dernier match au stade du Ray, que les Aiglons vont bientôt délaisser pour la nouvelle Allianz Riviera. Complétement passés à côté de leur sujet à l’aller, les hommes de Claude Puel auront à cœur de montrer un autre visage. « On a un gros match à livrer, où il faudra tout donner, assure l’entraîneur azuréen. A la fin de ce match, celui qui l’aura mérité passera. On a fait un premier match, on le sait, qui ne reflète pas notre niveau de jeu. A nous maintenant de nous lâcher et de faire un bon match retour. On sait que la Coupe d’Europe c’est un parfum particulier, où tout est toujours possible. » Un parfum que les supporters niçois aimeraient aussi connaître dans leur nouveau stade.

AA avec EJ à Saint-Etienne