RMC Sport

Standard-Rangers: pourquoi c’est parti en vrille après le but de l’année de Kemar Roofe

Après avoir scellé la victoire des Rangers d’un but d’anthologie de 50m face au Standard (0-2) jeudi en Ligue Europa, l’attaquant des Rangers Kemar Roofe a été au centre d’un début de bagarre générale. Et des vives critiques des joueurs belges.

"Je joue au football depuis 1998 et je pense que c'est le plus beau but que j'ai jamais vu. Je n'en verrai peut-être pas de meilleur." Le compliment est signé Steven Gerrard, le coach des Glasgow Rangers, qui en a pourtant vus d’autres… Depuis jeudi soir, le lob monstrueux de 50m inscrit par Kemar Roofe face au Standard de Liège en Ligue Europa (0-2), fait le tour du monde. Un but hors-norme marqué dans le temps additionnel alors que les Belges poussaient pour égaliser. Ce chef d’oeuvre, Roofe l’a célébré comme il se doit, sans retenue. Lui l’ancien joueur d’Anderlecht, le grand rival, copieusement sifflé dès son entrée en jeu, est même allé exprimer sa joie débordante face aux supporters liégeois. Comme à chaque fois qu’il marque, Roofe a fait un "A" et un "L" avec ses doigts pour Alernie et Luna, le nom de ses deux enfants. Les Belges n’auraient-ils retenu que le "A" d’Anderlecht comme une provocation supplémentaire ? 

Tête contre tête avec Delfandre

Difficile à dire mais évidemment, ça n’a pas plu du tout à certains joueurs et membres du staff du Standard qui, au coup de sifflet final, sont venus s’expliquer avec lui. Une explication très musclée à l’image de ce tête contre tête avec l’un des entraîneurs adjoints et vieille connaissance lyonnaise Eric Deflandre. Un début de bagarre générale a même éclaté sur le chemin du retour au vestiaire. 

La leçon de morale de Steven Gerrard

"Qu'il soit content de marquer, c'est bien normal, mais après, traverser le terrain pour provoquer les supporters, cela ne sert à rien", a soufflé le gardien Arnaud Bodart après la rencontre. "Sa célébration, c'était pour nous narguer, estime Samuel Bastien cité dans Walfoot. Ca n'avait pas lieu d'être. Ce comportement est inadmissible." Steven Gerrard, lui, a défendu son joueur et taclé l’attitude de ses adversaires : "Je peux comprendre qu’il y ait de la déception. Roofe a pris un carton jaune pour sa célébration face au public. En tant que coach, je lui discuterai avec lui. Mais cette réaction n’était pas bonne. Le Standard est normalement un club classe mais ils ne l’ont pas montré à la fin", a déclaré la légende de Liverpool. Vivement le match retour.

Abr