RMC Sport

PSG-OL: Wendie Renard très cash après la défaite lors du choc

En déplacement au Parc des Princes, l'OL s'est incliné ce vendredi (1-0) face au PSG. Une contre-performance pour les Lyonnaises, mécontentes de leur match. Capitaine emblématique, Wendie Renard s'est montrée très directe pour exprimer sa déception.

Le PSG s'est offert l'OL (1-0) dans le choc de la 9e journée de D1 féminine. Grâce à une réalisation de Marie-Antoinette Katoto en début de partie (11e), les Parisiennes ont pris aussi la tête au classement, avec un point d'avance sur les Lyonnaises. Une contre-performance mal vécue par Wendie Renard.

Renard: "On avait peur de jouer"

La défenseure et capitaine de l'OL a fait preuve de franchise après la rencontre, ne cachant pas sa déception. "C'est le néant, on n'a rien fait, le PSG mérite la victoire, a reconnu Wendie Renard quelques instants après la défaite, au micro de Canal +. On n'a pas gagné un duel en première période, on avait peur de jouer, tous nos ballons étaient vers l'arrière. Il y a plein de choses à corriger, on n'a eu aucune situation, à part sur les corners."

L'expérimentée Wendie Renard reste sur 14 titres successifs en D1 féminine, et sait qu'il faudra faire mieux pour pouvoir ajouter un nouveau trophée à sa collection. "On a vraiment manqué notre match. On n’est pas entré dans notre match. Notre réaction en deuxième n’était pas suffisante. On ne pourra pas faire pire que ce soir, a lâché Renard. Il va falloir se battre pour aller chercher le titre."

Bouhaddi: "On est passées à côté de notre sujet"

Un sentiment de "déception" partagé par ses coéquipières, à l'image de Sarah Bouhaddi. "On n'était pas là, on a essayé de redresser la barre en seconde période, mais à partir du moment où tu loupes 45 minutes, c'est difficile de se rattraper derrière, a estimé la gardienne de l'OL. On est passées à côté de notre sujet."

En plus de la défaite, l'OL a perdu Eugénie Le Sommer en première période, qui souffre d'une élongation de la cuisse. Les joueuses de Jean-Luc Vasseur devront attendre pour pouvoir montrer un autre visage. Place désormais à une trêve internationale, avec deux matchs qualificatifs pour l'Euro 2022 pour l'équipe de France.

GL