RMC Sport

Fifa: fin de l'enquête sur les joueurs russes, pas de cas de dopage

Russie-France

Russie-France - AFP

Après les révélations du rapport McLaren sur le système de dopage institutionnalisé en Russie, des enquêtes avaient été ouvertes par la Fifa sur de possibles infractions concernant des footballeurs russes. L'instance dirigeante assure ce mardi qu'aucun cas de dopage n'a été révélé.

La Fifa se veut rassurante. Dans un communiqué publié ce mardi, l'instance dirigeante du foot mondial annonce n’avoir trouvé "aucun élément" permettant d’établir "une violation des règles antidopage" chez les joueurs russes susceptibles de participer à la prochaine Coupe du monde organisée dans leur pays.

Des enquêtes portant sur "de possibles infractions" aux règles antidopage par des footballeurs "ayant fait l'objet de soupçons" avaient été ouvertes après la publication du rapport McLaren portant sur un système de dopage institutionnalisé en Russie.

Décision validée par l'AMA

"La FIFA a notamment analysé, en collaboration avec des experts juridiques et scientifiques, toutes les informations et preuves figurant dans le rapport McLaren et pris contact avec M. McLaren afin d’obtenir de plus amples informations et discuter de l’approche à adopter par la FIFA", assure l’instance, précisant que l’équipe nationale russe figure parmi les sélections "les plus contrôlées en amont de la Coupe du monde". La Fifa souligne que l’Agence mondiale antidopage (AMA) a validé sa décision de clôturer ces enquêtes.

Auteur d’un rapport sur le dopage en Russie publié en 2016, le juriste canadien Richard McLaren avait expliqué en juin dernier, dans une interview accordée à la chaîne allemande ARD, avoir des indices graves sur des cas de dopage dans le monde du foot russe. Les journaux britanniques Mail on Sunday et The Guardian avaient affirmé au même moment que l'intégralité de la sélection russe présent au Mondial 2014 au Brésil, ainsi que onze autres joueurs russes, faisaient l'objet d'une enquête de la Fifa pour suspicion de dopage.

Le rapport McLaren avait conduit à la suspension de nombreux sportifs russes et au retrait de médailles, ainsi qu'à la suspension de la Russie des JO d'hiver 2018 de Pyeongchang. Des noms de footballeurs figuraient dans ce rapport.

VIDEO >> Marcelo, Harden, Benzema... L'actu Sport.Net du 22 mai 2018

RR avec AFP