RMC Sport

FIFA: la nouvelle règle pour les changements d'équipe nationale a été votée

Les jeunes binationaux auront désormais plus de facilités pour changer de nationalité sportive, selon les nouvelles règles de la FIFA tout juste approuvées en congrès annuel.

La FIFA se veut un peu plus souple avec les binationaux. L'instance a adopté vendredi, à l'occasion de son congrès annuel, de nouvelles règles pour les changements de nationalité sportive. Elles ciblent les jeunes, qui pourront changer d'équipe nationale, s'ils disposent du passeport adéquat et s'ils n'avaient pas encore participé à une Coupe du monde, un Euro, une Copa America ou une Coupe d'Afrique des nations, entre autres.

Dans le détail, les nouveaux critères permettant à un joueur de changer de nationalité sportive sont les suivants:
► Avoir moins de 21 ans lors du dernier match disputé avec la précédente équipe nationale;
► Ne pas avoir disputé plus de trois matchs avec l'équipe A de la précédente équipe nationale;
► Que trois ans se soient écoulés depuis le dernier match disputé avec la précédente équipe nationale;
► Ne pas avoir disputé de match de phase finale avec la précédente équipe nationale.

Munir El Haddadi peut en profiter

Cette réforme pourrait profiter à un joueur comme Munir El Haddadi, désireux de jouer la Coupe du monde 2018 avec le Maroc, mais bloqué par son unique apparition avec l'équipe nationale A de l'Espagne en 2014. Vicente del Bosque l'avait fait jouer un match des éliminatoires de l'Euro 2016, ce qui rendait impossible toute possibilité de changement de sélection. Avec les anciennes règles, l'ancien espoir du FC Barcelone aurait pu voir son souhait exaucé s'il avait seulement joué des matchs amicaux.

La décision de la FIFA était aussi scrutée en Irlande et en Irlande du Nord, où plusieurs joueurs ont exprimé leur désir de changer de maillot, comme le rapporte la BBC.

JA