RMC Sport

Folie en Argentine: un supporter amène le crâne de son grand-père pour fêter le titre du Racing

Un supporter du Racing avec le crâne de son grand-père

Un supporter du Racing avec le crâne de son grand-père - -

Le 18e titre de champion d'Argentine remporté dimanche soir par le Racing a été fêté par de nombreux fans dans les rues de Buenos Aires. Parmi eux, Gabriel Aranda, un homme qui avait avec lui un crâne. Celui de son grand-père, ancien inconditionnel du club d'Avellaneda, selon ses dires.

Quand un supporter vole la vedette à son équipe. Dimanche, le Racing a décroché le 18e titre de champion d’Argentine de son histoire après avoir obtenu un résultat nul contre Tigre (1-1) lors de la 24e journée. Ce sacre de l’équipe de l’ancien Lyonnais Lisandro Lopez (36 ans), les fans l’ont fêté comme il se doit jusqu’au bout de la nuit.

Mais dans les rues de Buenos Aires, un supporter s’est fait plus remarquer que les autres. Pas par son taux d’alcoolémie, ni pour un pari un peu fou, mais avec à ce qu’il avait entre ses mains, le crâne d’un être humain.

"Il était dans l’urne funéraire, je le sors à chaque fois que joue le Racing"

Et pas n’importe lequel puisque, selon les dires de ce fan nommé Gabriel Aranda, il s’agissait de celui de son grand-père. Du pain béni pour le journaliste de la chaîne TNT Sports qui couvrait les festivités et qui s’est donc empressé de l’interviewer.

"J’ai emmené mon grand-père Valentin Aguilera, a confié le supporter, assis face à la camera, le crâne entre les mains. Il était dans l’urne funéraire, je le sors à chaque fois que joue le Racing. C’est le fétiche du Racing. Il doit être fier."

Depuis la diffusion de cette séquence, ce supporter et son crâne enflamment les réseaux sociaux. Avec le décalage horaire avec la France, on aurait pu croire à un poisson d’avril. Mais en Argentine, le jour des farces est le 28 décembre…

AB