RMC Sport

Girault raconte le sauvetage de Ginola

Olivier Girault

Olivier Girault - DR

Olivier Girault, qui était aux côtés de David Ginola jeudi lors de son malaise cardiaque, est revenu sur cet épisode, ce dimanche sur RMC. L’ancien handballeur a salué l’abnégation d’« El Magnifico » et l’aide cruciale de l’ancien footballeur Frédéric Mendy.

Trois jours après le malaise cardiaque de David Ginola, Olivier Girault s’est exprimé ce dimanche dans les Grandes Gueules du Sport sur RMC. Le membre de la Dream Team, qui connait très bien l’ancien footballeur, a tenu à rétablir quelques vérités et a rendu un vibrant hommage à l’ancien footballeur Frédéric Mendy (Bastia, Montpellier), dont le massage s’est révélé salvateur. David Ginola a ensuite subi un quadruple pontage à Monaco.

« On peut en parler aujourd’hui parce que David va mieux, explique Girault. Le plus important était l’état de santé de David. Beaucoup de choses ont été écrites. Je lis plein de trucs mais il n’y a pas de héros. Ce qui a été très dur, ce sont les mots qui ont été dits. On a eu l’impression que David était une marchandise. On a reçu un tweet (sur son compte personnel) alors qu’il était dans un coma provoqué. »

« Si quelqu’un a sauvé David, c’est Frédéric Mendy »

« Nous étions à un tournoi de golf, avec beaucoup d’anciens sportifs de haut niveau, poursuit Girault. Il ne faisait pas chaud. On a joué au foot sur un tout petit terrain. Ça aurait pu lui arriver à table ou en dormant. (…) C’est un mal pour un bien. Il avait les artères bouchées et le cœur abimé. Il a été pris de convulsions, il avalait sa langue. Si quelqu’un a sauvé David, c’est Frédéric Mendy. C’est quelqu’un d’une grande humilité. Il a massé David pendant huit minutes. Il a fait tout ce qu’il a pu. Il a été stabilisé sur le terrain pendant une heure avant d’être transporté en hélicoptère. »

« Il s’est battu »

« Je ne veux pas commenter qui a fait quoi, mais en tout cas, j’ai trouvé quelque chose d’hallucinant, ajoute Girault. Il est parti plusieurs fois dans ces 40 minutes et il s’est battu. Un truc de dingue. J’ai reconnu le sportif de haut niveau. C’est un battant. »

« C’est un miracle »

« C’est un miracle, estime Girault. Il s’est réveillé le lendemain à midi et demi en ne se souvenant de rien. Il a dit : "Qu’est-ce que je fais là ? J’ai faim, je veux rentrer chez moi.". Il va bien. Il devrait sortir de réanimation dans pas longtemps. »

A lire aussi - Ginola : Matt Pokora ne se voit pas comme un héros

A lire aussi : pas de séquelles neurologiques selon son médecin

la rédaction