RMC Sport

Kevin Grosskreutz se fait agresser et licencier dans la foulée

Kevin Grosskreutz

Kevin Grosskreutz - AFP

Le champion du monde 2014, Kevin Grosskreutz a été victime d’une agression, dans la nuit de lundi à mardi, à la sortie d’une boite de nuit. Plutôt que de le soutenir, son club du VfB Stuttgart a décidé de le licencier pour sa virée nocturne.

Une virée nocturne qui coûte très cher. Kevin Grosskreutz s’est fait agresser à la sortie d’une boîte de nuit, dans la nuit de lundi. Le champion du monde 2014 avec l’Allemagne, a été hospitalisé dans la foulée. La photo de son visage ensanglanté a d’ailleurs fait le tour des réseaux sociaux. Sorti mercredi, le joueur a dans premier reçu le soutien de son entraîneur, " que celui qui n’a jamais été dans la rue à deux heures du matin lui jette la première pierre" a-il déclaré jeudi. Mais le club de Stuttgart n’est pas sur la même longueur d’onde.

A lire aussi >> Stuttgart : il célèbre son but, mais manque complètement sa glissade

"Les joueurs ont un rôle de modèle"

En effet, son club a annoncé ce vendredi son licenciement à l’amiable. "Ce qui s’est passé ne peut rester sans conséquence. Surtout provenant d’un joueur de l’équipe première qui a rôle de modèle auprès du club, et de nos jeunes joueurs en particulier" peut-on lire dans le communiqué du club. De son côté le joueur a fondu en larmes lors de la conférence de presse. "J’ai fait une erreur et j’en suis désolé. J’accepte les conséquences et je tiens à remercier l’équipe, le personnel et surtout les fans pour leur soutien, lors de ces derniers jours" avant d’expliquer qu’il ne veut "plus entendre parler de football".

A lire aussi >>Bundesliga: Ousmane Dembélé et Anthony Modeste dans l’équipe type de la mi-saison

A lire aussi >> Bundesliga: Darmstadt invite Barack Obama à venir voir un match

T.B.