RMC Sport

Koke, ancien joueur de l'OM, arrêté dans une vaste opération anti-drogue

Attaquant de l'OM entre 2004 et 2006, Koke fait partie des 20 personnes arrêtées par la Guardia Civil en Andalousie (Espagne) dans le cadre d'une opération lors de laquelle une tonne de haschisch, des armes et des importantes sommes d'argent auraient été découvertes.

C'est l'histoire étonnante du jour. Elle est dévoilée par le média espagnol El Confidencial ce mardi. Sergio "Koke" Contreras a été arrêté par la Guardia Civil. L'attaquant avait notamment porté les couleurs de l’Olympique de Marseille de 2004 à 2006. Il fait partie des vingt individus arrêtés ce mardi par la police espagnole dans une opération anti-drogue.

Koke serait l'un des chefs du réseau criminel

Une tonne de haschich a été découverte par les force de l’ordre dans ce coup de filet réalisé en Andalousie dans la ville d’Estepona où Koke vit depuis la fin de sa carrière. Ce n’est pas la seule découverte de la police. En effet, elle a aussi trouvé des armes et des sommes d’argent en grande quantité lors des perquisitions réalisées. Koke serait tout simplement l’un des dirigeants du réseau criminel et y serait associé avec son frère qui a lui aussi été arrêté.

6 buts en 32 matchs de L1 à l'OM

Koke, né et formé à Malaga, est retourné en Andalousie depuis 2016 et la fin de son contrat avec l'Aris Salonique. L’OM l’avait acheté contre un chèque de 700.000 euros à Malaga en 2004. Une saison et demi, 32 matchs de Ligue 1 et 6 buts plus tard, il avait été prêté au Sporting Lisbonne au mercato hivernal. En 2006, les dirigeants olympiens l’avaient vendu pour un million d'euros à l’Aris Salonique. En Grèce, il avait trouvé une deuxième maison, enchaînant cinq saisons et se faisant apprécier du public local au cours de ses 177 matchs pour l'Aris.

Une fin de carrière en tour du monde

En 2011, il avait démarré une tournée mondiale des clubs, signant successivement au Houston Dynamo (Etats-Unis), au Rayo Vallecano (Espagne), au FK Bakou (Azerbaïdjan), à Jahn Regensburg (D2 Allemagne), au Blooming Santa Cruz (Bolivie) et au North East United FC (Inde). Il avait alors passé sept mois sans club pour ensuite retrouver la Grèce et le Veria NPS (D3) en 2015. L'Aris Salonique lui avait ensuite offert quelques mois de contrat jusqu'à août 2016 et la fin de sa carrière. 

JR