RMC Sport

L'histoire folle de Kazuyoshi Miura, le plus vieux buteur de l'histoire du foot

-

- - -

Ce dimanche, King Kazu est entré dans l’histoire en devenant le plus vieux footballeur à inscrire un but. Saison après saison, Kazuyoshi Miura marque son empreinte sur le football.

En 2000, Kilian Mbappé n’avait que deux ans, à cette époque, Kazuyoshi Miura disputait son dernier match en sélection. Imaginez! Du haut de ses 50 ans, le vétéran n’a pas l’intention de raccrocher les crampons. Dimanche, il a marqué u le but de la victoire du Yokohama FC contre Thespa Kusatsu (la vidéo a voir ici). Cela fait de lui le buteur de plus âgé de l'histoire du foot pro. Et ce n'est pas la première fois que Miura, figure historique du foot japonais s'illustre. 

Une initiation au Brésil

Né le 26 février 1967, Kazuyoshi Miura est le premier footballeur japonais à s’exporter. En 1982, alors âgé de 15 ans, il suit son père au Brésil et y apprendre le football. Là-bas, il parvient à s’imposer et gagne le respect de ses coéquipiers. Il fait ses preuves au Clube Atletico Juventus, puis, quatre ans plus tard au grand Santos FC. Naviguant de clubs en clubs durant la saison 1986-1987, il atterrit au XV de Jau qui compte dans ses rangs un certain Sonny Anderson. Il termine son voyage initiatique brésilien en 1990 au Santos FC. Huit ans après et quelques trois cent matchs plus tard, Kazuyoshi Miura a réalisé son rêve. Ce parcours vous rappelle quelque chose? C'est normal, il a inspiré le personnage de Capitain Tsubasa (Oliveir Atton) dans Olive et Tom.

Une superstar au Japon

Crée en 1990, la toute nouvelle J-League avait besoin d’une star pour être attractive. En signant Miura, le Tokyo Verdy (anciennement Yomiuri F.C) a trouvé sa référence. Emmené par son expérience, "King Kazu" ne tarde pas à s’imposer comme l’un des meilleurs joueurs du championnat. Le Tokyo Verdy ne tarde pas à empiler les titres : le Championnat de 1992 à 1994 et une Coupe d’Asie (1992). Son retour au Japon lui ouvre les portes de la sélection nationale, en 1990 il devient le titulaire incontesté des Blue Samurais. Malgré ses 89 sélections, il n’a jamais participé à la Coupe du monde, mais a en revanche inscrit 55 buts ce qui fait de lui le deuxième meilleur buteur de la sélection qu'il quitte en 2000.

Mais Miura a la bougeotte. Il est le premier joueur à découvrir quatre continents : Après l'Amérique du sud et l'Asie, il découvre l'Europe (Genoa 1994-1995, Zagreb 1999) et Océanie (Sydney 2005-2006). Il a retrouvé la sélection nationale en 2012, mais celle de futsal. Il fait les beaux jours de la J-League où il accumule les records. Ce dimanche, il était encore titulaire, a 50 ans et 14 jours. Le temps ne semble pas s’arrêter au pays du Soleil-Levant.

Cinq points à savoir sur Kazuyoshi Miura

  • Malgré ses 89 sélections, il n’a jamais participé à la Coupe du monde
  • Il a en revanche inscrit 55 buts ce qui fait de lui le deuxième meilleur buteur des Blue Samurais