RMC Sport

L’homme sous le costume de Footix en 1998 se confie (on comprend mieux l'expression désormais)

Footix en 1998

Footix en 1998 - @AFP

Régis Fassier a incarné Footix, la célèbre mascotte du Mondial 1998. 21 ans plus tard, l’homme a confié qu’il ne connaissait rien à la chose footballistique à l’époque.

L’expression Footix prend maintenant tout son sens. Stéréotype fort mal défini, qui a perdu de son sens au fil des années, il désigne de nos jours un supporter peu au fait de l’actualité du football et dont l’allégeance à une équipe change selon la mode du moment. Si le mot recouvre pour chacun d’entre nous des réalités différentes, selon le contexte dans lequel il est utilisé, souvent à tort et à travers, Footix est d’abord une mascotte sympathique, celle du Mondial 1998. Ironie de l’histoire, l’homme derrière le costume, Régis Fassier, n’y connaissait pas grand-chose non plus. Le football? Très peu pour lui. "Je ne suis pas du tout passionné par le football. ce qui était très, très drôle puisque la communication le savait, je les avais quand même prévenus", s’est souvenu l’homme interrogé par Brut.

>> Coupe du monde: le penalty à retirer pour les Bleues fait un scandale mondial

Il ne connaissait pas Ronaldo

La situation pour le moins cocasse a généré des situations embarrassantes, forcément: "J’ai souvenir du tirage au sort à Marseille, des équipes, Footix ouvrait la cérémonie, l’événement et avait le drapeau du fair-play avec plein d’enfants. La communication est arrivée en me disant: 'Voilà, dans la mise en scène, Footix doit passer à tel endroit, au corner.' Et donc, on me regarde, on me dit: 'tu ne sais pas ce que c’est hein?' Je fais: 'non.' Donc on m’a pris par la main, on m’a amené au corner et on m’a dit: 'tu vois Footix, il faut qu’il mette le pied là, et si tu n’a pas le pied là, pendant la cérémonie, je te promets que t’as un coup de pied aux fesses à la sortie. Et tout était comme ça. Je devais remettre une médaille à Ronaldo, et là aussi, on me regarde et on me dit: 'tu ne sais pas qui c’est?' Je fais: 'vaguement ...' Mais ça ne m’intéressait pas plus que ça." Footix continue de vivre à travers la Coupe du monde féminine de football 2019 puisque Ettie, la mascotte de la compétition, est censée être... sa fille.

RMC Sport