RMC Sport

L’Inter en veut encore

L'entraîneur espagnol veut imposer sa marque à l'Inter

L'entraîneur espagnol veut imposer sa marque à l'Inter - -

L’Inter Milan ne pouvait tourner la page Mourinho d’une plus belle manière. Vainqueur la saison dernière de la Ligue des champions, du championnat et de la Coupe d’Italie, the « Special One » a depuis quitté l’Italie pour le Real Madrid. Et pour sa première rencontre à enjeu, son successeur Rafael Benitez n’a pas manqué ses débuts. L’Espagnol a enlevé la Supecoupe d’Italie contre la Roma (3-1), samedi. Ce vendredi (20h45) à Monaco, il fera face à un nouveau défi puisque c’est l’Atlético de Madrid, vainqueur de la Ligue Europa, qui se dressera sur sa route pour la finale de la Supercoupe d’Europe, au stade Louis II. Avec un groupe presque inchangé - seul Marco Balotelli est parti - il tentera de faire aussi bien que son prédécesseur avec déjà deux titres en six jours et à condition de confirmer sur la scène européenne. Pas question pour autant de tomber dans le jeu des comparaisons. « J’ai dit que je voulais gagner sans me comparer à une personne ou un autre », soutient le technicien espagnol. Contre ses compatriotes, notamment emmenés par le duo d’attaquer Forlan-Agüero, il aura sans doute à cœur de montrer qu’il est bien le nouveau boss.