RMC Sport

La Fifa annonce enfin du changement et des réformes

Fifa

Fifa - AFP

En marge de l’arrestation ce jeudi de deux responsables de la Fifa, le Comité exécutif de l’instance internationale a présenté son projet de réformes. L'une concerne notamment le nombre de mandats cumulés du président de la Fifa, qui a été revu à la baisse.

Le climat plus que trouble de ces dernières heures ne l’a pas empêché d’avoir lieu. Quelques heures après l’arrestation de deux de ses responsables (et vice-présidents), ce jeudi matin à Zurich, le Hondurien Alfredo Hawit et le Paraguayen Juan Angel Napout, le Comité exécutif de la Fifa a bel et bien eu lieu. A cette occasion, des propositions de réformes qui tendent à tourner la page des années Blatter et à redorer le blason de la Fifa ont été formulées. Et bonne nouvelle, toutes ont été acceptées. Elles seront votées au cours du prochain Comex, le 26 février prochain.

Pas plus de 12 ans de mandats cumulés

La plus significative de ces réformes concerne le nombre de mandats cumulés du président de l’instance. Ramené à trois (un mandat dure quatre ans), il limiterait un mandat présidentiel cumulé à 12 ans, pas plus (Sepp Blatter aura dirigé l’instance internationale durant 18 ans). A noter que la limite d’âge n’a finalement pas été évoquée lors du Comité.

Le secrétariat général pour les activités opérationnelles et commerciales

Le Comité exécutif, qui deviendra "Conseil de la Fifa", ne gèrera plus les activités opérationnelles et commerciales. Ces fonctions de management reviendront au secrétariat général, tandis que le Conseil de la Fifa se chargera "d’établir l’orientation stratégique globale de l’organisation".

Plus de place aux femmes

Le Comité exécutif a entériné la volonté de promouvoir la gent féminine au sein de la Fifa, avec au moins un représentant féminin élu comme membre du Conseil de la Fifa (qui remplacera ledit Comité exécutif) par confédération.

Une intégrité mieux surveillée

Le Comité Exécutif a également validé l’augmentation des contrôles de l’ensemble des membres de la Fifa, afin de s’assurer de leur intégrité. Ces contrôles seront réalisés par un comité indépendant de la Fifa.

Les acteurs du football plus présents

L’une des réformes propose la création d’un comité spécifiquement constitué d’intervenants directement liés au monde du football comme des joueurs, des représentants de clubs et des différentes ligues.