RMC Sport

Le foot français perd sa voix

Thierry Roland

Thierry Roland - -

Décédé cette nuit dans son sommeil à l’âge de 74 ans, Thierry Roland laisse orphelin le monde du football français. Voix légendaire de l’équipe de France, il devait commenter pour M6 les matchs des Bleus lors de l’Euro.

Ce samedi matin, le football français est à l’image du ciel : très triste. Il pleure la disparition de Thierry Roland, un homme qui a participé, par ses commentaires, à la légende du football tricolore. A 74 ans, et après avoir regardé le match des Bleus vendredi face à l’Ukraine (2-0), le journaliste de M6 est décédé d’un accident vasculaire cérébral aux alentours de 3h du matin. C’est donc triste que toute la France s’est réveillée ce samedi en apprenant la nouvelle. Car Thierry Roland était une figure emblématique qui dépassait le monde du ballon rond. « Il faisait partie de ces personnages qui rentraient dans toutes les maisons, explique Bernard Tapie, ancien président de l’Olympique de Marseille. C’est une personnalité qu’on n’oubliera jamais. »

Un sentiment partagé par Rolland Courbis, membre de la Dream Team RMC Sport. « C’est beaucoup de tristesse car il représentait le football pour moi, déclare-t-il. C’était une voix particulière. Son rire, je n’en parle même pas. Il était souvent de bonne humeur. C’est quelqu’un de particulier qui disparaît. Ce sont les souvenirs de mon enfance car je n’imaginais même pas regarder un match de football sans l’entendre. » Après 13 Coupes du monde et 9 championnats d’Europe des nations passés derrière le micro, Thierry Roland devait se rendre en Ukraine et en Pologne pour commenter l’Euro. Opéré vendredi de calculs biliaires, il avait dû renoncer in extremis, alors qu’il devait retrouver Jean-Michel Larqué pour reformer le duo mythique qui a longtemps fait les beaux jours de TF1.

Larqué : « Il voulait re-commenter avec moi »

« Je m’étais préparé à cette nouvelle, indique ému aux larmes Jean-Michel Larqué. Mais on espérait qu’un jour ou l’autre, ça aille mieux. Comme le disait Thierry : ‘On pensait qu’il allait se refaire la cerise’. Et non, il est parti cette nuit sans que je puisse lui procurer sa dernière joie. Il voulait re-commenter au moins un match avec moi. Il n’a pas eu ce plaisir, je m’en veux un peu. » Voix quasiment « officielle » de l’équipe de France, dont il a annoncé avec sa verve légendaire et son vocabulaire familier le sacre de champion du monde en 1998, Thierry Roland a reçu l’hommage appuyé des tricolores présents à l’Euro. Juste avant son arrivée en voiture à la conférence de presse, Laurent Blanc a d'ailleurs appris la nouvelle de la voix de Philippe Tournon, le chef de presse des Bleus, qui l'a brièvement « briefé » sur l'hommage à rendre.

Après une minute de silence, le sélectionneur des Bleus a tenu, au nom des joueurs et du staff, à présenter « ses condoléances à l’ensemble de la famille de Thierry Roland ». Les joueurs ont eux aussi tenu à saluer la mémoire de celui qui les a fait vibrer devant leur petit écran. « Il a toujours été là. C'est une très grande perte », lâche Yann M’Vila. « J'ai 26 ans, ça représente peut-être 15 ans de ma vie de footballeur, des soirées passées dans le canapé avec mes parents, souligne Gaël Clichy. C'est cette voix. C'est comme un joueur qui ne fait rien de mauvais, il a fait toutes les grandes chaines. C'est un exemple à suivre. » Les obsèques auront lieu ce mardi, jour de match des Bleus face à la Suède. Un ultime clin d’œil du destin.

Le titre de l'encadré ici

BIOGRAPHIE |||

Naissance le 4 août 1937, à Boulogne-Billancourt.
Décès le 16 juin 2012, à Paris (74 ans)

Carrière professionnelle :
1955-1969 : RTF (puis ORTF) 
1969-1975 : France Inter
1975-1984 : Antenne 2
1984-2005 : TF1
2005-2012 : M6

13 Coupes du monde et 9 Championnats d’Europe des nations commentés

AA, avec JR, PT et JS, à Donetsk