RMC Sport

Le Kremlin défend les deux internationaux russes accusés d’avoir dépensé 250 000 euros de champagne

-

- - AFP

Les dirigeants politiques russes ont pris la défense d'Alexandre Kokorin et de Pavel Mamaev. Les deux internationaux russes ont été envoyés en équipe B dans leur club après avoir été accusés d’avoir dépensé 250 000 euros de champagne.

La vidéo les montrait affalés sur un canapé. Dans un bar de Monte-Carlo, le Twiga, les deux internationaux russes recevaient les bouteilles de champagne par dizaines. Le tout sur fond d’hymne russe. Face au scandale, le Zénit, club de Kokorin, et Krasnodar, celui de Mamaev, ont envoyé quasiment illico leur joueur en réserve. Mais, ce mercredi, le pouvoir politique russe a décidé de prendre leur défense.

« Nous devons prendre nos précautions et d'abord savoir si nos footballeurs ont payé pour cette ignominie ou s’il s’agit de quelqu’un d’autre », a assuré le porte-parole du Kremlin Dmitry Peskov d’après la BBC. Ce dernier a ajouté que « Dieu jugerait » si les joueurs sont responsables de cette fête.

>> A lire aussi : Russie : deux internationaux claquent 250 000 euros en bouteilles de champagne

Le soutien de Dieu et du proprio

En plus de leur allié divin, les deux internationaux russes peuvent compter sur le propriétaire du bar, qui n’est pas un inconnu puisqu’il s’agit de Flavio Briatore. Ce dernier explique sur son compte Instagram que les deux joueurs sont venus avec leur femme. Et ils ne sont pas responsables de la commande. « Il y avait une soirée privée organisée par quelques Russes au Twiga, raconte le gérant. Ils ont reconnu Kokorin et Mamaev et, en signe de respect, puisqu’ils sont supporters, ont commencé à leur envoyer des bouteilles de champagne. » Le proprio a même son explication pour l’hymne : « Ils ont demandé au DJ de jouer l’hymne russe. »

>> A lire aussi : Mondial 2018 - Russie : les billets les moins chers coûteront plus que ceux de la finale de l'Euro

la rédaction