RMC Sport

Le procès de Giggs passionne, moins celui de Mendy

Les deux procès, de Ryan Giggs et Benjamin Mendy se sont ouverts cette semaine, à quelques kilomètres seulement d'intervalle. Giggs à Manchester et Mendy à Chester. Celui du gallois passionne beaucoup plus les foules. Explications.

Deux procès, deux stars du football, mais pas la même ambiance. C’est un simple constat au regard du nombre de journalistes, photographes et caméras présents devant les deux tribunaux pour les procès de Benjamin Mendy et Ryan Giggs. Ce dernier attire plus les foules, l’histoire passionne l’Angleterre et les tabloïds anglais se régalent. "On attendait un peu plus de journalistes pour ce procès", confie un membre de la sécurité du tribunal de Chester, lieu de l’audience de Benjamin Mendy depuis mercredi. Les deux procès sont distants de seulement 40 minutes en voiture.

Première explication, celui de Ryan Giggs se déroule au cœur de Manchester, dans la Cour de la Couronne de Manchester. Alors que celui de l’international français est situé en périphérie, dans la petite ville de Chester au sud de Manchester. Lors de la première journée, mercredi, une trentaine de journalistes faisaient le pied de grue pour apercevoir les premiers pas de l’ancien international français dans la salle d'audience numéro 1.

Deuxième explication, Giggs est une immense star dans tout le Royaume-Uni. L'ancien de United, avec qui il a remporté 13 titres de Premier League, ne passe pas inaperçu dans la rue. Même si Benjamin Mendy a remporté le titre de champion du monde avec les Bleus et signé à Manchester City en tant que défenseur le plus cher de l'histoire, sa notoriété est moindre. 

Enfin, il faut dire aussi que le procès de Ryan Giggs donne beaucoup plus d’éléments "croustillants" pour les tabloïds anglais. L’ensemble des faits remplissent les pages du Sun ou du Daily Mail depuis quelques jours. L’ancien ailier de Manchester United est accusé d’avoir agressé son ancienne compagne, Kate Gerville, et la sœur de celle-ci, en novembre 2020. Le Gallois risque une peine de cinq ans de prison, des faits pour lesquels il a plaidé non coupable.

Mendy encoure une peine beaucoup plus lourde

Les 10 chefs d’accusation qui visent Benjamin Mendy sont très graves. 7 femmes l’accusent de huit viols, une tentative de viol et une agression sexuelle. Le joueur de 28 ans, qui a plaidé non coupable, risque la prison à perpétuité. La gravité des faits entraînent un silence médiatique sur le fond du dossier. Le juge Steven Everett l’a d’ailleurs rappelé à plusieurs reprises lors de la première journée d’audience. Aucun élément ne doit sortir. Le procès de l’ancienne star des Bleus va s’écouler sur plus de dix semaines.

P.B avec Nicolas Pelletier