RMC Sport

Les drôles de propositions de Gerard Piqué pour "révolutionner" le football et toucher les jeunes

Fraîchement retraité, Gerard Pique a accordé une interview au streamer espagnol Ibai Llanos, célèbre fan de football. Il lui a notamment confié un certains nombres d'améliorations qu'il aimerait voir.

Après la Coupe Davis, Gerard Piqué veut s'attaquer au football. A peine retraité depuis quelques heures que Gerard Piqué veut déjà révolutionner le football. Interrogé sur la chaîne twitch du célèbre streamer espagnol Ibai Llanos, Piqué a fait un certain nombre de proposition pour améliorer le football. Certaines plus surprenantes que d'autres.

Des matches trop longs?

90 minutes: la durée d'un match de football professionnel, du moins en théorie. Le temps de jeu effectif (temps où le ballon circule entre les acteurs) est souvent bien moindre. C'est trop pour Gerard Piqué, qui propose de réduire la durée des matches. Selon lui, le jeune public ne tient pas un match entier sans prendre son téléphone, y compris les fans de football. Il prend l'exemple de son fils, Milan. "90 minutes, ça me paraît long. Les gens vont vous dire que non, que le temps de jeu effectif ne l'est pas. Cherchons donc des règles plus divertissantes. Je ne sais pas ce qu'ils sont, je ne me suis pas arrêté pour y réfléchir, mais je pense que le produit lui-même est dépassé", a t-il avancé.

Il en va de même pour la prolongation, un modèle qui est totalement à revoir selon lui. Le jeune retraité propose même une solution pour le moins...surprenante. Revenir au but en or d'abord (le match s'arrêterait dès qu'une équipe inscrit un but), mais aussi enlever des joueurs au fur et à mesure du temps de jeu. "Onze contre onze et vous avez des prolongations et toutes les trois minutes, un joueur de chaque équipe sort du terrain jusqu'à ce que vous ayez un but, qui est le but en or." Pour appuyer son idée, Gerard Pique livre un argument tout aussi surprenant que sa proposition originale. "Mbappé contre Haaland. Imaginez City contre le PSG et ils sortent des joueurs. Et ils se retrouvent sur un terrain à jouer un contre un, plus les gardiens, jusqu'à ce que l'un d'eux marque un but", a t-il imaginé.

"Les arbitres doivent parler"

Gerard Piqué trouve "imbécile" le système de tirs au but pour départager deux équipes à l'issue d'un match."Décider d'une finale de Coupe du monde aux tirs au but, c'est être un vrai salaud. A la fin du match, c'est une fusillade à onze mètres. (...) Je joue l'avenir du pays sur un tir de 11 mètres que je n'ai jamais tiré de ma p*tain de vie. En fin de compte, il y a des gens qui n'ont jamais tiré de leur vie, qui doivent le faire. Ça n'a aucun sens. Ils sont passionnants, mais le meilleur ne gagne pas, n'importe qui peut gagner", constate t-il.

L'ancien défenseur de la Roja (qui a pris un carton rouge pour son dernier match) estime aussi que les arbitres doivent évoluer, et communiquer davantage avec les joueurs, et même le public. "Ils doivent sortir et parler. Ne sommes-nous pas des joueurs exposés? Un ami m'a appris que dans les années 90, ils parlaient. Ils doivent parler. Ce sont des protagonistes et ils doivent expliquer pourquoi les choses se passent. Ce serait génial", s'emballe t-il. Il poursuit: "Je pense qu'il devrait y avoir des microphones sur les arbitres et aussi sur les entraîneurs. Ils doivent expliquer les décisions. S'ils parlent et expliquent, au moins vous pouvez le comprendre ou non, mais vous pouvez le respecter." Reste à savoir si l'ancien défenseur blaugrana proposera des solutions plus concrètes à mettre en place devant les instances compétentes, ou s'il voulait juste partager un avis personnel, sans arrière pensée.

P.B