RMC Sport

Les vuvuzelas résonnent dans les stades de la CAN

Compétitions sportives internationales en Afrique du Sud riment avec vuvuzelas depuis la dernière Coupe du monde de football. La Coupe d’Afrique des nations ne fait pas exception.

Souvenez-vous, les vuvuzelas, ces sortes de longues cornes utilisées par les supporters pendant la Coupe du monde de football en 2010 en Afrique du Sud. Elles sont de retour pour la Coupe d’Afrique des nations qui se déroule cette année dans le pays de Mandela. Attention aux oreilles...

C’est un bourdonnement que l’on avait presque oublié mais qui nous replonge au cœur de l’Afrique du Sud. Popularisé dans les années 90, ici le vuvuzela est ancré dans l’histoire du pays.

Objet bruyant, certes, mais quand vous demandez aux Sud-Africains ce qu’ils en pensent, leur réponse est clair : "Oui j’aime ce bruit ! C’est le bruit de mon pays !" s’exclame Kelly petite fille qui arbore fièrement son instrument alors qu’elle se rend voir un match.

"C'est notre culture"

Pendant la dernière Coupe du monde, le vuvuzela avait failli être interdit par la FIFA à cause du bruit. Mais critiquer l’instrument, c’est critiquer toute une nation.

"Si on nous interdit les vuvuzelas, on change notre culture. Cela fait partie du spectacle et du football. On paie donc on peut faire ce que l’on veut. Nous soufflerons dans les vuvuzelas partout, c’est dans notre culture, personne ne peut changer notre culture" explique un autre supporter aux abords du stade de Johannesburg.

Rien que pour le match d’ouverture samedi dernier à Johannesburg, pas moins de quarante marchands proposaient le précieux instrument. Vendu entre 3 et 4 euros, cet objet culturel est aussi un véritable succès commercial.

"Quelques personnes s'enrichissent grâce aux vuvuzelas"

Matshaba un vendeur de vuvuzelas confirme : "On n’arrive pas à fournir toute la demande. Tout le monde veut souffler dans les vuvuzelas donc oui, quelques personnes s’enrichissent grâce à ça."

Si elles sont interdites dans plusieurs enceintes un peu partout dans le monde, les vuvuzelas sont intouchables en Afrique du Sud, pour le plus grand bonheur de ses supporters.