RMC Sport

Barça: Iniesta n’a même pas d’accord de principe pour sa prolongation

Andrés Iniesta

Andrés Iniesta - AFP

Interrogé sur l’annonce de Josep Maria Bartomeu quant à une prolongation au Barça, Andrés Iniesta s’est encore porté en faux ce samedi après la victoire contre l’Espanyol (5-0), assurant qu’il n’y avait pas même d’accord de principe. Le capitaine du club Blaugrana, dont le contrat expire en juin, ne sait pas encore quand il se décidera.

Si le Barça pointe au sommet de la Liga après sa victoire 5-0 face à l’Espanyol ce samedi, la côte de popularité de Josep Maria Bartomeu ne va pas en grandissant. Et la sortie d’Andrés Iniesta après la partie ne va rien arranger.

A lire aussi >> Barça: Ousmane Dembélé brille déjà (et fait chanter la Marseillaise au Camp Nou)

Le capitaine blaugrana, dont le contrat expire en juin prochain, a encore démenti clairement les propos de son président dans lesquels il assurait que les deux parties avaient un accord de principe.

"On en parle depuis un moment"

"Ce n'est pas nouveau. Le contrat arrive à sa fin, on en parle depuis un moment, a débuté Iniesta. Les choses sont comme elles sont, mon seul désir est de donner le maximum et de gagner des titres avec le club."

"Quand il y a un accord de principe, on comprend que tout est fait et là je comprends que ce n'est pas le cas", a poursuivi Iniesta.

"C’est ma maison"

Le milieu de terrain a ensuite assuré qu’il n’avait simplement pas la tête à ça à l’heure actuelle : "Je ne sais pas quand je vais prendre la décision, mais c'est parce que je n'y pense pas. Je pense à performer. Ma tête, mon cœur et mon corps décideront. C'est ma maison. La situation est ce qu'elle est, nous verrons ce qu'il se passe mais il n'y aura jamais de problème." 

A lire aussi >> Barça. Dembélé: "J’ai eu de bonnes sensations"

"C’est un malentendu avec Bartomeu"

Le joueur de 33 ans, formé à la Masia, est ensuite revenu sur son entretien avec Bartomeu: "Je lui ai parlé parce que je ne prioriserai jamais rien de personnel par rapport à une situation de club. C'était un malentendu. Ce n'était pas une réaction pour contredire le président. J'ai dit ma vérité sur la situation. Je ne peux rien confirmer en ce moment."

A lire aussi >> Barça: Aleix Vidal s’est proposé à Valence le 1er septembre

VIDEO. Le best-of de l’After foot du samedi 9 septembre

JBi