RMC Sport

Barça : les clauses extravagantes du transfert de Neymar

Neymar

Neymar - -

Sous pression concernant le transfert de Neymar, Sandro Rosell a présenté sa démission de la présidence du Barça, jeudi. Le contrat du Brésilien est sujet aux interrogations de la justice espagnole, notamment en raison de clauses étonnantes.

Sandro Rosell a confirmé jeudi soir sa démission de la présidence du Barça, attendue depuis plusieurs heures. Plus exactement depuis qu’un juge a admis la recevabilité de la plainte, pour un fait assimilable à un abus de bien social, d’un socio du club catalan à son encontre. Jordi Cases, pharmacien de son état, s’inquiétait ainsi des zones d’ombre entourant le transfert de Neymar à Barcelone.

Annoncé officiellement à 57 millions d’euros, celui-ci pourrait finalement être évalué à 95 M€ selon la presse espagnole. Sur les 57 M€ officiellement dépensés, 40 ont été réglés à la société N & N, appartenant au père du joueur, pour ses « droits économiques futurs ». La répartition de cette somme intrigue en Espagne. Notamment concernant des clauses étonnantes.

2,5 M€ pour ne pas contester les choix de l

Fred Hermel, correspondant en Espagne pour RMC Sport, précisait jeudi dans l’After Foot deux d’entre elles. Le père de Neymar serait ainsi rétribué à hauteur de 4 M€ pour un travail de détection des talents de Santos. Le tout sans obligation de résultats. Celui-ci percevrait également 2,5 M€ pour aider les favelas, sans précision supplémentaire sur cette mission aux contours très flous.

Neymar, lui, aurait disposé selon El Pais d’une clause de 2,5 M€ pour ne pas contester les choix de l’entraîneur ! La révélation d’AS est plus anecdotique et porte sur l’entourage du joueur. L’ancienne vedette du Santos aurait obtenu que des amis brésiliens puissent lui rendre visite tous les deux mois à Barcelone. Aux frais du club évidemment.

A lire aussi :

>> Barça : Rosell démissionne

>> Barça : les explications de Rosell

Mathieu Idiart