RMC Sport

Barça: Suarez fond en larmes lors de ses adieux

Luis Suarez a tenu une conférence de presse pour ses adieux au FC Barcelone, ce jeudi. L'attaquant uruguayen a fondu en larmes devant certains de ses coéquipiers comme Lionel Messi.

Au lendemain de l'officialisation de son départ du FC Barcelone et de sa signature à l'Atlético de Madrid, Luis Suarez a tenu une conférence de presse, ce jeudi pour faire ses adieux. A cette occasion, sa garde rapprochée dans l'effectif était présente avec Lionel Messi, son meilleur ami, Jordi Alba, Gerard Piqué, Sergi Roberto et Sergio Busquets. Josep Bartomeu, président catalan très décrié, a pris la parole en préambule pour ce jour "très spécial" en espérant qu'un jubilé pour Suarez pourra se tenir au Camp Nou. 

Des mots convenus de la part du dirigeant, en froid avec Messi, le grand ami de Suarez. Ce dernier a eu du mal à retenir son émotion au moment de prendre la parole pour tourner une page longue de six ans. "Je ne suis pas seulement un joueur qui part mais un être humain avec des sentiments", a-t-il confié avant de s'effondrer en larmes. 

Il a aussi remercié le club pour cette aventure débutée quelques semaines après son coup de sang contre Giorgio Chiellini au Mondial 2014. "C'est très difficile pour moi, a-t-il expliqué. Je voudrais tout d'abord remercier le club, qui m'a fait confiance après une erreur que j'ai commise avant de signer. Je serai toujours reconnaissant pour le traitement reçu. Tout le monde connaît l'effort consenti."

L'ancien joueur de Liverpool a aussi fait part de sa "fierté" d'avoir frappé fort lors de son passage dans l'équipe de ses rêves, qu'il quitte en affichant le troisième meilleur total de buts de l'histoire du club, avec 198 réalisations. 

Il est aussi revenu sur les dernières semaines agitées du club entre l'annonce du départ de Lionel Messi, son choix de rester et les rumeurs selon lesquelles l'Argentin aurait poussé pour que le club conserve Suarez. "Ce fut un mois fou, admet-il. Beaucoup de choses inventées ont été dites. Elles ont fuité, et il y a des choses qui vous scandalisent. Après, tout le monde connaît la relation avec Leo. Quand tu arrives Barcelone, tout le monde dit: 'sois prudent avec Leo', mais le temps que nous étions ensemble, nous avons essayé de faire de notre mieux. Je dois partir fier. " 

Il n'en veut pas non plus à Ronald Koeman, entraîneur qui lui a signifié son intention de ne pas le faire jouer. "Quand le coach me l'a communiqué, je le savais déjà car c'était déjà fait, explique-t-il. J'allais continuer à travailler et être respecté jusqu'à ce que je trouve une nouvelle solution. Le coach n'a eu aucun problème."

La grosse pique vers Bartomeu

Suarez a aussi fait planer un moment de gêne pour son président Bartomeu. Interrogé sur d'éventuels reproches qu'il pourrait se faire, l'attaquant a feint de ne pas comprendre le destinataire la question: "Des reproches contre moi ou...?", a-t-il interrogé en se tournant vers le président à ses côtés. "Nous devons être autocritiques en Ligue des champions. J'ai joué avec des blessures... mais je ne me blâme pour rien. Je suis fier."

Relancé sur ce geste en direction de son président, l'attaquant a botté en touche. "C'était sur le ton de la plaisanterie, a-t-il confié. Les gens le prennent comme ils veulent. Aujourd'hui, c'est mon adieu et je ne vais pas plaire à tout le monde."

NC