RMC Sport

Barça: Valverde critique la Supercoupe en Arabie Saoudite

Ernesto Valverde, entraîneur du FC Barcelone, n’est pas convaincu par le format de la Supercoupe, organisée en Arabie Saoudite pour des raisons d’agent, selon lui.

Le FC Barcelone fait son entrée en lice en Supercoupe d’Espagne, ce jeudi lors de sa demi-finale face à l’Atlético de Madrid (20h). Avant la rencontre, Ernesto Valverde a fait part de son scepticisme sur le nouveau format de la compétition habituellement disputée en début de saison sur un match entre le champion d’Espagne et le vainqueur de la Coupe du Roi. Elle se joue désormais à quatre (champion, vice-champion de Liga, vainqueur et finaliste de Coupe du Roi) et a été délocalisée en Arabie saoudite en plein cœur de la saison. Il regrette la dimension économique de ce choix.

"Le football est devenu du business"

"Le football est devenu du business et recherche des revenus, a rappelé le technicien. C'est la raison pour laquelle nous sommes tous ici. C'est un format complètement différent de ce à quoi nous sommes habitués. C'était toujours le premier titre et le premier match de la saison et pour moi, ça me semblait bien."

"Ça a été changé et on verra, poursuit-il. On jugera une fois que ce sera terminé. C'est intéressant, avec quatre bonnes équipes, mais d'un point de vue sportif, je ne suis pas sûr. Nous devons garder à l'esprit que le football dans lequel nous sommes impliqués est une industrie, des sources de revenus sont recherchées et de la même manière qu'il y a des connotations particulières dans ce pays, il y en a aussi au Maroc, où nous avons joué l'année dernière (en 2018 à Tanger, ndlr)."

Cette sortie a fait réagir Dani Carvajal, défenseur du Real Madrid. "Je crois que la Fédération a annoncé le format en février dernier. C’est comme ça et s’il n’est pas d’accord, il n’a qu’à déposer une plainte." Les deux rivaux pourraient se retrouver en finale puisque les Merengue se sont imposés face au FC Valence (3-1).

NC