RMC Sport

Barcelone, le début de la fin ?

Lionel Messi

Lionel Messi - -

Humilié par le Bayern Munich en demi-finale de la Ligue des champions, le Barça semble arriver au terme d’un cycle de domination. Après avoir survolé l’Europe durant plusieurs années, les Blaugrana vont devoir rebondir. A condition d’en avoir les moyens.

La « remontada » s’est finalement changée en « paliza ». Une raclée (en espagnol) que le Barça aura sans doute du mal à digérer. Dans son imprenable Camp Nou, où il était invaincu depuis 21 matchs en Ligue des champions, le club catalan a reçu une véritable leçon de la part du Bayern Munich. Déjà surclassés à l’Allianz Arena (4-0), les Blaugrana se sont fait humiliés devant leurs socios en demi-finale retour (0-3). Un vrai coup de massue pour une équipe habituée à régaler l’Europe ces dernières années. « On a vu un Barça en manque d’idée, souffle Grégory Coupet, membre de la Dream Team RMC Sport. Ça devient une équipe beaucoup plus prévisible, qui a moins de magie dans son jeu offensif ». Sans Lionel Messi, blessé et sur le banc, Barcelone n’a jamais donné le sentiment de pouvoir rivaliser avec l’ogre bavarois. L’équipe aux 12 trophées en 4 ans (entre 2008 et 2012) semble aujourd’hui bien loin. Disciple de Pep Guardiola, Tito Vilanova, diminué par un cancer, n’a pas réussi à maintenir le niveau atteint par son mentor.

Une issue prévisible pour Jean-Michel Larqué. « Nous sommes tristes car le Barça nous a régalés pendant des années, glisse le membre de la Dream Team RMC Sport. On a vu des choses fantastiques. J’ai eu le plaisir de voir et de commenter des matchs de Messi. C’était une autre dimension, quelque chose d’exceptionnel. On se disait pourvu : que ça dure ! Mais à un moment, ils sont humains. » Reste que le retour sur terre est brutal et rend l’avenir soudainement incertain. Après avoir tant dominé, le Barça va devoir se réinventer. Au moins en partie. « Il va falloir prendre des décisions en vue de la saison prochaine », a lâché Gerard Piqué, lui-même loin de son meilleur niveau. Un avis partagé par certains supporters. « Cela ressemble à la fin d’une décennie, concède Alejandro, croisé près de la Plaça Catalunya, à Barcelone. Quand on regarde les résultats tout au long de l’année, on se dit qu’on entre dans une nouvelle ère. Mais le Barça reviendra, c’est sûr ! »

Xavi : « Cette équipe a encore de l’avenir »

Une touche d’espoir à laquelle s’accroche également Albajo : « Il y a des progrès à faire, mais je ne crois pas que ce soit la fin du Barça, estime le jeune homme. Ils doivent se concentrer sur la défense et travailler un peu au niveau de la finition ». Au sein du club, la thèse de l’essoufflement fait son chemin. Mais personne ne parle de fin de cycle. « Ne soyons pas trop sévères, cette équipe a encore de l'avenir », argue Xavi. « Je ne crois pas qu'il faille changer beaucoup de joueurs, mais plutôt récupérer tous ceux qui étaient blessés et qui sont de très bons éléments, appuie Vilanova. L'équipe reste très forte, avec une majorité de joueurs encore jeunes ».

Avec Cristian Tello (21 ans), Thiago Alcantara (22 ans), Sergio Busquets (24 ans) et Jordi Alba (24 ans), le Barça dispose de quelques cartouches d’avenir, sachant que Messi n’a que 25 ans. De quoi envisager un futur à nouveau ensoleillé. « Barcelone n’est pas fini, assure Paco Aguilar, journaliste au Mundo Deportivo. Le recrutement n’a pas été bon l’été dernier. Laisser Thiago Silva au PSG a été une erreur terrible. Idem pour Javi Martinez (parti au Bayern, ndlr). Il va falloir renforcer certains postes dans les prochains mois ». Et croiser les doigts pour que la magie de ce Barça ne disparaisse pas pour de bon.

A lire aussi

Le Bayern punit (encore) le Barça

Rosell : « Le Bayern clairement meilleur »

Xavi : « L’équipe a encore de l’avenir »

Alexandre Jaquin avec Jérôme Sillon, à Barcelone