RMC Sport

Benzema se sent d’attaque

Karim Benzema

Karim Benzema - -

Après une année passée sur le banc du Real Madrid et sa mise en examen dans l’affaire Zahia, Karim Benzema veut tourner la page. Pour l’ancien Lyonnais, aucun doute, cette saison sera la sienne.

Karim Benzema veut rebondir. Lassé de jouer les remplaçants de luxe, l’attaquant français a décidé d’enclencher la vitesse supérieure cette saison : « Je crois que ça va être mon année au Real Madrid », a-t-il lancé sur le site officiel du club Merengue. « Benz » a d’ailleurs mis toutes les chances de son côté. Son espagnol est bien meilleur. Il s’est également décidé à arriver en début de saison parfaitement affûté en embauchant un préparateur physique particulier pendant l’été. « Je me sens mieux intégré », a d’ailleurs concédé le numéro 11 de la maison blanche.

Entre Méthode Coué, incantation ou sincérité, Benzema veut sans doute oublier une saison cauchemardesque sur le terrain comme en dehors. Présenté comme un néo-galactique en puissance après son transfert ronflant en provenance de l’Olympique Lyonnais (35M€), il a rapidement déchanté. Manuel Pellegrini, son entraîneur la saison dernière, préférait aligner Gonzalo Higuain et l’intouchable Cristiano Ronaldo.

La confiance de Mourinho

Avec 9 buts en 33 matchs toutes compétitions confondues, le bilan est bien maigre. L’ancien Lyonnais a manqué dans la foulée la Coupe du monde, puni par un Raymond Domenech qui n’a jamais goûté son attitude lors des rassemblements de l’équipe de France. Sa mise en examen dans l’affaire Zahia le 20 juillet, n’a fait qu’achever une année catastrophique. Alors afficher de telles ambitions montre que l’homme est loin d’être abattu.

La confiance que lui accorde José Mourinho depuis son arrivée à Madrid aide également Benzema à se relever. Le technicien portugais avait intimé à ses dirigeants, quelques jours après sa signature, de ne surtout pas le transférer alors que son nom circulait du côté de Manchester United. Depuis, à l’entraînement, Mourinho est toujours là pour délivrer un encouragement, une bonne blague, ou une remontrance à son prodige de 22 ans. Son ancien mentor à Lyon, Bernard lacombe, croit lui aussi très fort en sa résurrection : « Karim reste un très grand joueur. Au Real, on arrive dans un autre monde. Les exigences sont beaucoup plus fortes. Il était à Lyon depuis 12 ou 13 ans et il a eu une année compliquée derrière... . Mais je ne me fais pas de souci. C’est à lui de démontrer. » Benzema, et lui seul, a les clés du bonheur.

Paul Basse