RMC Sport

Coupe du Roi: le Barça élimine une D3 en prolongation, après deux penalties ratés

Dans la douleur, en prolongation et après avoir manqué deux penalties, le Barça a remporté 2-0 son seizième de finale de Coupe du Roi contre Cornella, un club de troisième division espagnole. Ousmane Dembélé a été le sauveur du club catalan. Le deuxième but a marqué à la dernière seconde par Martin Braithwaite.

Le Barça n'a donc pas subi l'humiliation vécue la veille par le Real Madrid, honteusement éliminé en seizièmes de finale de la Coupe du Roi par une équipe de troisième division. Mais la prestation indigente interdit toute satisfaction. Car le FC Barcelone a eu besoin jeudi soir d'aller jusqu'en prolongation pour se défaire de l'Unió Esportiva Cornellà (2-0), également pensionnaire de D3.

Quatre jours après la défaite en Supercoupe d'Espagne contre l'Athletic Bilbao, marquée par l'exclusion de Lionel Messi, Ronald Koeman avait choisi d'aligner une équipe mixte. Si Ilaix Moriba a ainsi eu droit à sa grande première, Antoine Griezmann, Miralem Pjanic et Clément Lenglet étaient tout de même présents. Ce qui ne justifie donc pas que le club catalan n'ait tenté qu'un seul tir sur les 25 premières minutes.

Le Barça a pourtant eu l'occasion de prendre l'avantage avant la pause, avec un penalty de Miralem Pjanic. Sauf que la tentative du milieu bosnien a été stoppée par Ramón Juan Ramírez (39e), le gardien de Cornella qui s'est transformé en héros pour ses coéquipiers. Il a non seulement stoppé tous les tirs cadrés dans le temps réglementaire, mais il a aussi arrêté un deuxième penalty, cette fois tiré par Ousmane Dembélé à la 80e minute.

Dembélé s'est rattrapé

Ousmane Dembélé, entré en jeu à la pause, s'est finalement rattrapé en début de prolongation, en ouvrant enfin le score d'une frappe de mule à l'entrée de la surface. La puissance était telle que le gardien n'a cette fois-ci rien pu faire, même s'il a tout de même réussi à toucher le cuir. 

Cornella, à dix pour les deux dernières minutes de la prolongation, s'est vainement jeté en attaque à la fin. Ce qui a permis à Pedri d'offrir un caviar à Martin Braithwaite, qui a marqué le but du 2-0 face à un gardien abandonné par sa défense. Pas de quoi se pavaner. 

JA