RMC Sport

Dans les coulisses de l’entretien avec Ancelotti

Carlo Ancelotti

Carlo Ancelotti - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Carlo Ancelotti a accordé un entretien exclusif à RMC et a reçu Luis Fernandez au centre d’entrainement du Real Madrid. Le coach italien s’est confié en toute décontraction et a échangé quelques souvenirs communs avec l’ancien Bleu.

Heureux et épanoui : c’est le visage qu’a offert Carlo Ancelotti à Luis Fernandez lors de son entretien exclusif accordé à RMC et RMC Sport. Le technicien italien était ravi de recevoir celui qu’il a vu jouer lors de la Coupe du Monde 1986 au Mexique. Ancelotti a d’ailleurs raconté les souvenirs qu’il garde de ce Mondial, notamment ce but de Luis Fernandez lors de la victoire de l’équipe de France face au Brésil. « La chose que tu as de plus que moi, c’est que tu as terminé troisième de la Coupe du Monde en 1986, a-t-il confié au membre de la dream Team RMC Sport. Je n’ai pas cette chance. »

Les deux anciens joueurs ont d’ailleurs un souvenir commun. « Tu ne t’en souviens peut-être pas », lâche Ancelotti. C’était en 8e de finale de ce Mondial 1986 : les Bleus affrontaient la sélection italienne. « J’étais sur le banc, se souvient l’ancien coach du Paris Saint-Germain. C’était l’équipe d’Enzo Bearzot. » La France s’était imposée (2-0) mais le Mister en garde un souvenir ému. Le coach italien a ensuite tenu à faire visiter les installations du club, à commencer par son bureau, qui donne directement sur les terrains d’entrainement.

Serein et ouvert à toutes les questions

Lors de cet entretien exclusif, l’entraineur madrilène a semblé très serein et n’a éludé aucune question. Il est notamment revenu sur son passage au Paris Saint-Germain entre 2011 et 2013. Sans rancœur. « J’ai aimé mon passage à Paris, a-t-il insisté. J’étais très heureux. J’ai un très bon souvenir du PSG et notamment de ses supporters. » Mais Carlo Ancelotti a regretté avoir peu à peu perdu la confiance du club. Au Real Madrid, il se sent désormais épanoui, heureux d’avoir rejoint un grand club.

Il s’est senti bien accueilli et surtout, bien entouré. Durant l’interview, le Mister a d’ailleurs insisté sur le rôle de son adjoint, Zinedine Zidane, sorte de « Claude Makelele » du Real Madrid. Et les supporters eux aussi apprécient la méthode Carlo et le climat plus apaisé qu’avec son prédécesseur José Mourinho. Une méthode efficace puisque les Merengues sont désormais en tête de la Liga et toujours en lice en Ligue des champions.

A lire aussi :

>> Ancelotti voulait « continuer au PSG »

>> Ancelotti : « Benzema n’est pas très différent de Zlatan »

>> PSG : Quand Ancelotti tacle les Français

La rédaction