RMC Sport

Fraude fiscale: au tour de Marcelo d'être visé par la justice

Marcelo

Marcelo - AFP

Après Cristiano Ronaldo, une nouvelle star du Real Madrid est visée par la justice espagnole.

Décidément, les stars du Real Madrid ont des soucis avec leur feuille d'impôt. Le parquet a demandé l'ouverture de poursuites contre le défenseur latéral brésilien du Real Madrid Marcelo pour une fraude fiscale présumée d'un demi-million d'euros en 2013.

Marcelo Vieira da Silva Junior, recruté par le Real en 2006, aurait, selon le parquet, fait transiter en 2013 les revenus tirés de l'exploitation de ses droits à l'image par une société basée en Uruguay, "occasionnant un préjudice pour le Trésor public de 490.917,70 euros".

Pour le parquet de Madrid, l'international brésilien de 29 ans aurait utilisé au fil des années plusieurs sociétés basées en Uruguay ou au Royaume-Uni pour "rendre fiscalement opaques les bénéfices provenant de l'exploitation de ses droits à l'image".

Messi, Mascherano et Cristiano Ronaldo avant lui

L'une de ces sociétés aurait évité de payer au fisc espagnol plus de 100.000 euros en 2011 et 2012, mais le droit espagnol ne permet pas d'engager de poursuites pénales pour ce type d'infraction pour les sommes inférieures à 120.000 euros, rappelle le ministère public.

La justice espagnole est depuis plusieurs années en guerre contre la fraude fiscale des footballeurs.

La vedette du FC Barcelone Lionel Messi, condamné en 2016, a fait les frais de cette offensive judiciaire, tout comme son coéquipier au Barça et en équipe d'Argentine Javier Mascherano.

Cristiano Ronaldo, star portugaise du Real Madrid, est également poursuivi pour une fraude fiscale présumée de 14,7 millions d'euros, de même que son puissant agent Jorge Mendes, soupçonné d'avoir aidé plusieurs de ses clients à frauder le fisc.

PK avec AFP