RMC Sport

Insultes racistes contre Diakhaby: la Liga enquête, le président de Valence très remonté

Javier Tebas, le président de la Liga, a annoncé ce lundi l’ouverture d’une enquête au lendemain des insultes racistes dénoncées par Mouctar Diakhaby lors du match entre Cadix et Valence. Anil Murthy, le président valencien, est monté au créneau pour défendre le défenseur français. En mettant la pression sur les instances espagnoles.

C’est l’affaire du week-end en Espagne et elle va être étudiée de très près. Javier Tebas, le président de la Liga, a annoncé ce lundi l’ouverture d’une enquête après l’incident survenu lors du match entre Cadix et Valence. Mouctar Diakhaby a dénoncé dimanche des insultes racistes proférées par Juan Cala, un joueur du club andalou. Le Français de Valence, hors de lui, en a fait part à l’arbitre. Avant de quitter le terrain avec ses partenaires, en signe de protestation. Les visiteurs sont finalement revenus un quart d’heure plus tard pour reprendre la rencontre au stade Ramon de Carranza. Sans Diakhaby, choqué et remplacé.

"Avec les vidéos que nous avons, nous devrons déterminer ce qui s’est passé, a fait savoir Tebas sur Movistar+. La Liga ne permet pas le racisme dans le football". Un peu plus tôt, Anil Murthy, le président de Valence, s’est exprimé dans une vidéo postée par le club. Aux côtés de Diakhaby, qui ne s’est pas exprimé depuis l’incident, le dirigeant de 48 ans est apparu très remonté. En accablant Juan Cala, qui doit livrer ce mardi sa version des faits. "Nous avons été témoins d’un acte de racisme flagrant. Nous ne pouvons pas appeler ça autrement, a lâché Murthy. Bien que Cala le nie, nous savons tous reconnaître un visage coupable et nous croyons totalement Mouctar. Ce type de comportement est intolérable dans le foot et la société."

"Ça ne peut pas en rester là"

Le président valencien laisse entendre que son club n’hésitera pas à porter l’affaire en justice, si besoin: "Que personne n’ait le moindre doute sur le fait que Valence ira jusqu’au bout pour défendre Diakhaby et se battra pour que ces événements malheureux ne se répètent jamais. Nous nous sommes entretenus avec les dirigeants de la Liga pour les exhorter à aller jusqu’au bout dans leur enquête. Ça ne peut pas en rester là et ça ne peut pas se reproduire, avec n’importe quelle équipe."

Révolté par la situation, Murthy met la pression sur les instances. Et réclame une refonte du règlement afin de mieux combattre le racisme. "Nous regrettons qu’après l’incident, il n’y ait pas eu de réaction pour arrêter le jeu et que ce soient les joueurs qui aient dû se lever pour quitter le terrain ensemble. Face à ce type de situation, il ne peut pas y avoir d’inaction. Il faut changer les protocoles afin de protéger les plus vulnérables. (…) Ça a déjà changé dans d’autres championnats, il faut aussi le faire en Espagne. (…) Le football doit être un exemple pour la société. Non au racisme!"

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport