RMC Sport

Le Barça et l’Atlético ne se lâchent pas

-

- - -

Le choc de la 19e journée de la Liga a accouché d’un spectacle engagé mais trop haché et vierge de but (0-0). Champion d’automne, le Barça reste à égalité de points avec Madrid. Les deux se retrouveront… pour la 38e et dernière journée.

Barcelone à Madrid pour le choc au sommet de la Liga. Classique. Sauf que cette fois, pas de Real en face mais un Atlético véritable sensation du début de saison. A égalité de points avec le Barça en tête du championnat espagnol, les Colchoneros avaient l’occasion de s’offrir un inattendu titre de champion d’automne à l’occasion de cette 19e journée, la dernière de la phase aller. Et de s’afficher en prétendant clair et net à la succession des Catalans au palmarès. Ils n’auront pas réussi leur défi, concédant un nul (0-0) qui n’hypothèque pas leurs chances mais fait clairement l’affaire du Barça.

Avec 53 buts côté Barça contre 47 pour l’Atlético depuis le début de saison, on attendait surtout un festival offensif. Engagé mais trop haché, le match n’en aura pas accouché, au contraire, preuve du peu de différences de qualité entre les deux formations. Deuxième meilleur buteur de Liga derrière Cristiano Ronaldo avec 19 réalisations en 18 matches, le Madrilène Diego Costa ne sera pas parvenu à faire la différence. Messi et Neymar, trop justes physiquement et entrés en seconde période, non plus. Et pour la troisième fois de la saison après la double confrontation en Supercoupe d’Espagne (1-1 ; 0-0), Barça et Atlético n’ont pas su sortir un vainqueur. Le match retour, programmé mi-mai pour la… 38e et dernière journée, s’annonce déjà bouillant.

Quand Messi boîte...

Pas stressés par l’enjeu, les Colchoneros entament la rencontre pied au plancher. Pressing harassant, qualité dans les transmissions, intentions offensives, agressivité sur le porteur de balle, l’Atlético prouve très vite pourquoi sa place n’est pas usurpée et semble capable de poursuivre sa série de neuf victoires en autant de matches à domicile cette saison en Liga. Arda Turan allume la première mèche (4e), vite suivi par Diego Costa (5e). Mais le Barça se réveille au fil des minutes et met peu à peu le pied sur le cuir. Une possession qui va se révéler stérile. Une frappe de Pedro (18e), qui oublie un peu trop Fabregas sur le coup, matérialise cette reprise de la domination dans la possession (62% à la mi-temps). Les Madrilènes restent dangereux, à l’image de Diego Costa (27e et 28e), mais les Catalans ne s’en laissent pas compter. Seul hic : la tête de Pedro (33e), la frappe de loin signée Piqué (35e) et celle trop molle de Xavi (40e) ne font pas bouger le tableau d’affichage. Mais le Barça a d’autres atouts dans sa manche. Dont un certain… Lionel Messi.

Pour le premier match de Liga de l’Argentin depuis son retour de blessure (cuisse), Gerardo Martino avait préféré laisser le quadruple Ballon d’Or sur le banc. Tout comme Neymar (gastro-entérite). Mais quand il faut débloquer une situation, il n’y a beaucoup mieux que la « Pulga ». Aligné dès le retour des vestiaires, Messi fait vite frissonner le public madrilène de ses crochets (49e). Les Barcelonais retiennent eux aussi leur souffle en observant Leo boîter et se tenir la cuisse après cinq minutes de jeu. Plus de peur que de mal mais l’Argentin paraît d’un coup moins capable de tout changer. L’Atlético en profite pour remettre la pression via Villa (52e, 53e) et Diego (59e). Le Barça alterne alors entre relances ratées et longues sessions à faire tourner le ballon. Suite à une de ces dernières, et un une-deux Messi-Jordi Alba, la tête de Leo ne trouve pas le cadre (69e). Les deux camps peuvent craquer à tout moment et Valdès anticipe bien la demi-volée de Turan (79e). Deux minutes plus tard, Messi fait craindre le pire aux supporters de Vicente-Calderon mais Courtois repousse en deux temps (81e). La pression est vive mais plus rien ne sera marqué. Rendez-vous en mai. A moins que le Real ne s’invite dans la danse d’ici là.

A lire aussi :

>> En vidéo : Messi, un retour et un doublé

>> En vidéo : Neymar régale... même pendant la trêve !

>> En vidéo : Messi marque un but derrière la cage

Alexandre Herbinet