RMC Sport

Liga: l'avion du Real retardé par une tempête de neige, Bilbao contraint au demi-tour

L'avion du Real Madrid, qui doit se rendre à Pampelune, a été un temps bloqué dans la capitale espagnole à cause d'importantes chutes de neige qui paralysent le trafic aérien et l'aéroport de Barajas. L'avion a fini par décoller.

Le Real Madrid a longtemps cru ne pas pouvoir se rendre à Pampelune en temps et en heure? L'actuel deuxième de la Liga doit affronter Osasuna samedi soir, pour le compte de la 19e journée. Mais l'avion qui doit transporter les joueurs et le staff de Zinedine Zidane est resté longtemps bloqué à l'aéroport Adolfo Suárez Madrid-Barajas. En cause: la tempête de neige Filomena qui paralyse le trafic aérien dans le ciel de la capitale espagnole.

"Pour des raisons de sécurité, les opérations ont été paralysées à Barajas. Les travaux de nettoyage des pistes se poursuivent pour rétablir les opérations dès que possible", a tweeté Aena, le gestionnaire des aéroports espagnols. L'appareil a fini par décoller aux environs de 22h30. 

Heure d'arrivée inconnue

Le retour à la normale pourrait prendre du temps. L'alerte rouge aux chutes de neige lancée par l'agence météorologique espagnole est valable jusqu'à samedi matin (11h00) pour la région de Madrid. Il est question d'un "risque extrême" avec un cumul de 20 centimètres de flocons et du blizzard.

L'Airbus A319-111 d'Iberia dans lequel se trouve le groupe du Real Madrid sera resté bloqué plusieurs heures sur les voies de circulation, au milieu des quatre pistes de l'aéroport et à côté d'autres avions en attente d'une autorisation de décollage. En plus de s'occuper du sol, des techniciens étaient aussi à l'oeuvre pour dégivrer les appareils. "Nous ne savons pas à quelle heure nous arriverons. Ou si nous pourrons sortir", avait alors déclaré une personne du club dans des propos rapportés par AS.

D'ordinaire, le Real Madrid effectue ses déplacements le jour-même du match. Mais à cause des intempéries, la Ligue espagnole avait justement demandé aux clubs de prendre leurs dispositions et de faire leurs voyages avant un jour d'avance.

D'autres clubs touchés

Le match contre Osasuna, prévu à 21 heures dans la soirée de samedi, était de fait menacé de report. "Il se peut que nous soyons en retard, mais que le match soit reporté et qu'il faille jouer dimanche. C'est de la folie", a déploré la même source du Real Madrid contactée par AS.

Le tenant du titre n'est en tout cas pas le seul club victime de la neige. L'avion de l'Athletic Bilbao a dû faire demi-tour à l'approche de Madrid, alors que le club était attendu pour affronter l'Atlético samedi après-midi (16h15). En deuxième division, le Rayo Vallecano devait se rendre vendredi soir à Madrid pour affronter Mirandés le lendemain. Mais des routes étant également fermées, le car du club n'a pas pu terminer son trajet. Entre temps, les joueurs en ont profité pour aider à débloquer une voiture paralysée dans le manteau neigeux.

JA